Choix du secteur :
Se connecter :
 

L’été joue les prolongations. Ce qui assure encore de belles périodes ensoleillées. C’est d’ailleurs le cas actuellement. Ainsi, ce mercredi, jour des enfants, les Bisontins et tous ceux qui vivent durant l’année scolaire dans la cité comtoise, comme les lycéens et les étudiants, ont choisi de profiter de cette belle journée.

On est donc venu entre amis ou en famille se prélasser dans les jardins et parc de la ville. L’ambiance est festive, décontracté et bon enfant. Alors que certains parfont leur bronzage de l’été, d’autres pique-niquent , échangent,, discutent, profitent du paysage, lisent, jouent à des jeux de société ou font du sport.

 Tout le monde espère que Dame Météo gardera sa bonne humeur le plus longtemps possible. Elle le doit bien, après ces nombreux caprices estivaux.

Le reportage de la rédaction

Après une précédente édition chamboulée en raison de la pandémie, l’édition 2021 de livres dans la boucle s’annonce presque normale. Certes le pass sanitaire et l’application des gestes barrières restent d’actualité, tout comme les inscriptions aux rencontres, mais le public aura accès à un espace dédié aux dédicaces et à la rentrée littéraire sur la place de la Révolution, au centre-ville de Besançon.

L’évènement qui se déroulera les 17, 18 et 19 septembre prochains accueillera 200 auteurs et proposera 70 rencontres, sous forme de lecture, spectacle et concert. 24 classes et dix médiathèques de l’agglomération bisontine accueilleront des auteurs jeunesse. Cette année, la présidence de l’évènement est assurée par la jeune poétesse Cécile Coulon.

Un dispositif adapté

Contrairement à l’an dernier où la manifestation s’était déclinée sur trois week-ends, cette année, un seul concentrera les nombreux évènements prévus. Un village, constitué de cinq petits chapiteaux accueillera une vingtaine d’auteurs chacun. Ces derniers auront l’occasion de présenter leurs derniers ouvrages et d’échanger avec leurs lecteurs ou futurs lecteurs. En parallèle, le public ira à la rencontre des auteurs de bande dessinée au Scénacle. Les auteurs de la littérature jeunesse occuperont le Musée des Beaux-Arts. Quant à l’espace Grammont, il sera dédié à l’édition régionale. Comme chaque saison, des nouveautés seront proposées : lecture en plein air autour des cinq éléments dans la cour de l’hôpital Saint-Jacques par des comédiens, cycle de rencontres autour des faits divers, … .

Infos pratiques

Pour réserver sa place aux rencontres organisées : livredanslaboucle.fr ou par téléphone : 03.81.87.86.75 de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

 

L'interview de la rédaction / Anne Vignot

Alors que la saison estivale va se prolonger encore un peu – le mois de septembre assurant encore de belles journées, l’office de tourisme du Haut-Doubs tire déjà un premier bilan et envisage l’avenir.

Alors que le territoire ne cesse de communiquer, et à juste titre sur la beauté de ses paysages, ses grands espaces verts et ses activités de pleine nature, les élus veulent aller encore plus loin. Le résultat d’une enquête, menée tout au long de l’été,  leur donne de précieuses informations en la matière. « Nous la dévoilerons en septembre prochain, mais d’ores et déjà, nous savons que l’identité du Haut-Doubs est un axe très intéressant » explique Sébastien Populaire, l’élu qui préside l’office du tourisme du pays du Haut-Doubs.

La prolongation de l’été indien

Si Mr Populaire affiche une mine contrastée lorsqu’il dresse le bilan de cette saison estivale dans le Haut-Doubs, il espère qu’une autre clientèle, composée de retraités et de familles avec des enfants en bas âge, confirmera sa présence sur le territoire durant le mois de septembre. Il est vrai qu’avant les premiers signes de l’hiver, ce mois assure de belles périodes ensoleillées, qui permettent encore de profiter un peu des installations et de l’ambiance estivale. Conscients de cet atout, les élus se sont emparés de ce sujet. En collaboration avec le syndicat du Mont d’Or, ils réfléchissent à  la mise en place d’animations en lien avec le fameux et célèbre fromage de notre montagne. Dans la logique de jouer la carte de l’identité locale, le Mont d’Or est un formidable produit d’appel.

Quel bilan estival ?

Sébastien populaire dresse un bilan « correct », sans plus. L’euphorie de l’été dernier ne s’est pas confirmée. La météo très pluvieuse de juillet et la situation sanitaire, avec notamment la mise en place du pass sanitaire, ont sans doute contribué à cette baisse de fréquentation. Parmi les bonnes nouvelles de cet été 2021, la provenance des estivants. « Cette année, on est venu d’un peu plus loin » explique l’élu. Ainsi, des Bretons, des Normands et des habitants du Grand Est ont posé leurs valises dans le Haut-Doubs. Autre signe de satisfaction, le retour, encore timide certes, des visiteurs étrangers. Quelques allemands, belges et suisses étaient présents en juillet et août à Métabief et ailleurs. Concernant la durée des séjours, il semblerait qu’elle s’allonge. Il n’est pas rare que des familles restent deux à trois semaines chez nous pour mieux apprécier les nombreuses richesses de ce territoire de vie que l’on aime tant.

L'interview de la rédaction : Sébastien Populaire

Vital été vit ses derniers instants. Lancée le 7 juillet dernier, l’édition 2021 de cette manifestation bisontine familiale et populaire touche à sa fin. Le 21 août, demain, elle fermera ses portes, avant un probable  retour l’été prochain.

Pour l’heure, difficile de tirer un bilan définitif. La Ville se laisse encore une quinzaine de jours avant de le faire. Cette année, en raison des travaux menés à la Malcombe, il a été pris la décision d’organiser l’évènement sur deux sites différents : à Planoise  et en forêt de Chailluz. Cette année de nouvelles animations ont été proposées également, comme par exemple dans les domaines de l’environnement et du sport santé. Par ailleurs, des interventions thématiques ont vu le jour. Ce qui a donné naissance à des initiations à la pratique de l’escalade, l’équitation et les activités nautiques.   Lors de ces six semaines d’animation, ce sont environ 400 personnes, des enfants et leurs accompagnateurs, qui ont fait le déplacement sur les deux plus grands sites d’accueil.

Des vacances pour tous

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir partir en vacances. C’est la raison pour laquelle, ces animations estivales sont importantes. La Ville entend bien continuer à les proposer. « L’objectif est d’accompagner tous ces enfants qui ne quittent pas Besançon. C’est une démarche très positive et intéressante, qui répond aux besoins et aux attentes des familles » explique André Terzo, conseiller municipal, délégué à l’animation sportive. D’ici quelques semaines, une évaluation de l’événement sera effectuée par le service des sports. Elle permettra de porter une réflexion pertinente sur la prestation proposée et d’en tirer des conclusions. L’apport de nouvelles disciplines semble plaire aux Bisontins.  

L'interview de la rédaction : André Terzo, conseiller municipal, délégué à l’animation sportive.

Inscriptions à distance

La Ville de Besançon se félicite également de la mise en place d’un nouvel outil numérique « sports à Besançon », qui a permis aux participants d’anticiper leur inscription à certaines activités. Car, oui, cette année, Covid-19 oblige, il a fallu assurer la sécurité sanitaire des visiteurs. D’où la mise en place d’un système d’inscription à distance, permettant ainsi de respecter les jauges instaurées.

Quelle belle fin de journée aux Grangettes. Ce vendredi 15 août, l’équipe de moniteurs et de saisonniers de la base nautique, sous la houlette de Clément Rota, organisait une nouvelle édition du paddle trophy. Plus d’une cinquantaine de personnes étaient sur la ligne de départ. Parmi eux des adultes et des ados, mais aussi des enfants, âgés entre 6 et 12 ans qui n’ont pas démérité.

PADDLE 29

Supportés par leurs familles et leurs amis, les participants ont tout donné pour figurer en tête, mais surtout pour le plaisir de performer et de faire le show. Pour les petits, un parcours avait été imaginé. Pour les plus grands, c’est en duo que l’on concourrait. Un véritable relais qui a donné lieu à de belles joutes et glissades. L’objectif étant bien entendu de se montrer rapide, mais aussi ingénieux, en donnant le maximum d’élan à son paddle pour économiser l’effort et ramer le moins possible. Vitesse, agilité et stabilité étaient au programme.  

PADDLE 21

Difficile de ne pas répondre à l’appel de l’eau et du sable en cette belle journée estivale. En ce jeudi chaud et ensoleillé de nombreux vacanciers se sont rendus à la base nautique d’Osselle, propriété du Grand Besançon, gérée par la structure Woka Loisirs. Crise sanitaire oblige, la jauge d’accueil du public a été revue, mais les 1000 personnes autorisées à occuper les lieux en même temps ont toujours été atteints. Il faut bien avouer que cela n’a pas toujours été le cas durant les vacances car rares ont été les jours de très beaux temps.

OSSELLE PLAGE BASE NAUTIQUE

Pour l’heure, les travaux de transformation du site vont prendre du retard, mais il est largement possible de venir passer de bons moments à Osselle. Les Grands Bisontins se sont d’ailleurs passés le mot. Ils sont nombreux, chaque jour, à venir se prélasser sur la plage en herbe ou ensablée et profiter du lac. Chacun y trouve son plaisir : farnienté, nage, bataille d’eau, kayak, paddle, châteaux de sable … . Les plus gourmands ont également la possibilité de se désaltérer ou  de se restaurer sur place. Pour la troisième année consécutive, Woka Loisirs s’est attachée  les services d’associations locales, qui animent avec passion l’endroit. Au programme : pêche, activités sportives et nature, concerts, guinguettes … .

L'interview de la rédaction 

Des travaux repoussés

Le vaste chantier de réhabilitation du site, acquis en 2018 par le Grand Besançon, a été repoussé. Alors que les premiers coups de pelle auraient dû être donnés en septembre prochain, le chantier a été repoussé d’une année supplémentaire. Il faudra donc attendre au moins jusqu’à l’été 2024 pour voir apparaître un nouveau camping, un nouvel espace restauration et les pentagliss.

En attendant, la base nautique d’Osselle est ouverte jusqu’au 31 août. Toutes les infos sur www.grandbesancon.fr

La commune de Maîche invite les locaux et les touristes à découvrir les équipements de fitness en accès libre qu’elle a disposés sur trois sites : dans le parc du Château du Désert, au camping et dans le Côteau Saint-Michel.

Pour compléter cette expérience sportive et de bien-être, la ville ne manque pas d’atouts comme les belvédères du Faux Verger, de la Roche Ruan ou de la Chapelle des Anges. Il est également possible de profiter du parcours sportif, récemment rénové en plein cœur de la forêt, avec son circuit de près de 3 kilomètres que chacun pourra effectuer à son rythme, en passant d’un agrès à l’autre.

Cet été, la Citadelle s’offre aux visiteurs à vélo à assistance électrique. Un forfait est proposé combinant la location d'un vélo à la journée et une entrée à la Citadelle. Le tarif de location est à 35 € incluant l’entrée à la Citadelle, le prêt d’un casque et d’un cadenas, le prêt du vélo pour la journée offrant ainsi la possibilité de découvrir la ville et ses environs. Des racks vélo sont disponibles sur le parking visiteurs de la Citadelle.

Attention ! Cette activité ne s’adresse qu’au adultes. Le retrait du vélo s’effectue chez My Cycle au 106 Grande Rue. Les horaires de la boutique sont les suivants : Du mardi au vendredi 10 h à 13 h et 15 h à 19 h. Le samedi de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h.

Réservation et vente en ligne exclusivement sur : citadelle.com, rubrique Billetterie

La Ville de Pontarlier indique que la piscine municipale a rouvert ses portes ce mardi 10 août suite à une période de travaux.

 Le pass sanitaire est obligatoire.

Toutes les personnes de 18 ans et plus doivent présenter obligatoirement un pass sanitaire et un justificatif d'identité pour accéder à la piscine. Il s’agit d’un certificat de vaccination (cycle complet) ou un certificat de test négatif de moins de 48h ou un certificat de rétablissement de la COVID-19 (certificat de test positif d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois). Précisons également que la vérification du pass sanitaire valide uniquement avec certification d'un QR code lisible grâce à l'application "Tous Anti-COVID Verif" ou en format papier et présentation d'une pièce d'identité) s'effectuera à l'entrée de l'établissement par les agents municipaux.

Les horaires d’ouverture sont les suivants :

Lundi : fermée

Mardi : 9h30-12h30 / 14h-18h

Mercredi : 9h30-18h

Jeudi : 9h30-12h30 / 14h-18h

Vendredi : 9h30-12h30 / 14h-18h

Samedi : 9h30-12h30 / 14h-18h

Dimanche : 9h30-12h30

Le 13 août prochain, la base nautique des Grangettes organisera une nouvelle édition de son paddle trophy. Pensez à votre pass sanitaire ou votre test PCR.  Pour participer à cette animation, il suffit de former un duo ( 10 euros par équipe).

Le rendez-vous est prévu à 17h pour les inscriptions et les essais. Les qualifications débuteront à 18h. Place à la finale à 20h. La remise des prix est prévue à 20h30. 50 équipes maximum prendront le départ.

En parallèle, se déroulera également la « kid paddle trophy » pour les enfants âgés entre 6 et 12 ans. Le coup d’envoi du challenge est prévu à 18h45.