Choix du secteur :
Se connecter :
 

On prend des nouvelles du cycliste pontissalien Jérémy Clément qui a pris, le 6 août dernier, la 3è place,  dans la catégorie espoir, du Tour des Stations. Cette course est réputée pour être la plus montagneuse au monde. Elle se disputait dans Le Valais Suisse. Jérémy participera le 29 août prochain à la  Course du col de la Loze avec, excusez du peu, Thomas Voeckler comme directeur de l’épreuve.

On prend des nouvelles du cycliste pontissalien Jérémy Clément qui a terminé, le week-end dernier, à la 2è place, dans la catégorie espoirs, de la course de côte qui s’est disputé dans le Valais. Après une semaine de repos, après avoir contracté le Covid19, Jérémy est satisfait de ce résultat. « J’ai retrouvé ma puissance » déclare-t-il. Et de conclure : « j’ai pu lâcher mes principaux concurrents en attaquant à deux kilomètres du sommet dans les plus forts pourcentages du col ».

Malgré un problème de santé , le cycliste Pontissalien Jérémy Clément a répondu présent le week-end dernier sur le Tour de la Vanoise. L’arrivée s’est effectuée sur la plus longue montée des Alpes françaises. Le jeune champion a pris la deuxième place dans la catégorie senior. Un superbe résultat, une semaine après sa victoire sur la Trilogie de Maurienne. La prochaine échéance est d’ores et déjà connue. Une fois remis de son covid, Jérémy reprendra la compétition. Il prendra le départ de la course en Valais, le 16 juillet prochain.

A 22 ans, le cycliste Jérémy Clément vient de remporter l'une des plus belles victoire de sa jeune carrière. Le pontissalien s'est imposé le week-end dernier en catégorie espoir dans la Trilogie de Maurienne, une épreuve réputée nationalement.

 

« Même dans un rêve je n'aurais jamais imaginé pouvoir le faire ». Après sa victoire en catégorie espoir dans l'épreuve de la Trilogie de Maurienne le week-end dernier, Jérémy Clément n'est toujours pas revenu sur terre. Il faut dire que la performance du jeune pontissalien fut tout bonnement exceptionnel. « Dans ma tête je visais le podium en catégorie espoir. De là à imaginer gagner... Je n'aurais jamais pensé cela possible », témoigne celui qui a dominé cette épreuve, réputée comme la plus difficile de France. S'étendant sur trois jours et 300 kilomètres pour 9.000 mètres de dénivelé positif, la Trilogie de Maurienne passe par des cols historiques du tour de France. Une source de motivation supplémentaire pour les athlètes. « On a l'habitude de voir ces cols à la télévision. Passer par la même route que les pros ça donne des frissons. »

Une préparation minutieuse

À écouter le jeune champion, rien de tout cela n'aurait été possible sans la longue préparation qu'il a suivi depuis de nombreux mois. « C'est une très longue préparation, très intensive, qui m'a demandé beaucoup de travail et de sacrifice », témoigne le pontissalien, très reconnaissant envers son entraîneur Simon Fischer. « Je le remercie pour tous ses conseils, tous les programmes mensuels qu'il m'a concocté. C'est quelqu'un de très à l'écoute. Il a été déterminant dans ma réussite », termine Jérémy Clément. Le jeune champion ne semble pas prêt de s'arrêter et vise sans aucun doute une nouvelle victoire lors du Tour de la Vanoise, qui se déroulera ce week-end.

L'interview de la rédaction

La saison a débuté sur les chapeaux de roue pour le Pontissalien Jérémy Clément. Ce week-end, le jeune homme s’est rassuré sur son état de forme en participant à la Megève Mont Blanc Cycling, une des courses les plus montagneuses de France. La progression va se poursuivre et Jérémy se projette déjà sur sa prochaine échéance, à savoir la trilogie de Maurienne qui se disputera du 24 au 26 juin prochain.

Après une intense préparation hivernale, le Pontissalien Jérémy Clément s’apprête à lancer sa saison. Un dur programme, le plus endurant, a été concocté avec son entraîneur Simon Fischer. Cette saison 2022 débute par un stage dans le Jura Vaudois ce vendredi, et durant trois jours.

Le premier grand rendez-vous de la saison est programmé le 12 juin avec la « Megève Mont-Blanc Cycling ». A travers les échéances à venir, Jérémy veut évaluer jusqu’où il peut aller tant physiquement que mentalement. Néanmoins, en grand compétiteur qu’il est, le cycliste pontissalien s’est fixé deux objectifs la Trilogie de Maurienne, la course par étapes de haute montagne la plus de France, et le Tour des Stations, la course la plus montagneuse au monde.

Chez les moins de 23 ans, Jérémy Clément, le jeune talentueux cycliste pontissalien, a pris la 3è place de l’UCI GranFondo, en Suisse.  Il s’agit d’une course dans les Alpes vaudoises qui était très relevée, puisque de nombreux coureurs, juste en en-dessous du niveau professionnel, était en lice.

jeremy clement suisse

« Je savais que j’étais en forme mais je ne m’attendais pas à faire ce résultat, l’objectif était avant tout de prendre un maximum d’expérience en courant avec les meilleurs. 
Ça donne des idées pour la suite du coup » explique-t-il.

Jérémy reconnaît néanmoins qu’il a dû puiser dans ses réserves. « Ce fut  la course la plus dure que j’ai pu faire au niveau mental, une journée dantesque : plus de 4h de fortes pluies, 4 cols, 5 degrés en moyenne, du vent, un peu de neige,  plus de 200 abandons.    J’ai même fini en hypothermie prolongée à l’arrivée et quasiment pas bu et mangé pendant la course avec les doigts gelés » narre-t-il.   

jeremy clement suisse 3


Le jeune cycliste pontissalien Jérémy Clément est toujours dans le coup. Ce week-end, il a terminé 3è de la catégorie espoir ( - de 23 ans) au Tour des stations, « la course la plus montagneuse au monde », dans le Valais en Suisse.

Jérémy réalise son meilleur résultat depuis le début de sa jeune et prometteuse carrière, lancée en mai 2018. Avec huit minutes de mieux que l’année dernière, Jérémy confirme son état de forme et prévient d’ores et déjà qu’il a encore les ressources pour performer davantage.

jeremy clement DD

« Je suis très ému. Le Tour des Stations est le grand rendez-vous de la saison. Faire ce résultat en présence d’Alberto Contador, mon idole de toujours, est quelque chose de très fort émotionnellement » déclare le jeune champion. Et de terminer : « Ce résultat est le fruit de 8 mois et demi de préparation très intenses avec mon entraîneur Simon Fischer ». On n’a rien sans rien.

Le jeune cycliste pontissalien Jérémy Clément a encore performé ce week-end. Il vient de terminer 3è des moins de 23 ans au sommet du col le plus dur de France, le col de la Loze, à 2305 mètres d’altitude. Jérémy participait au « Col de la Loze by Brides-les-Bains », une course très relevée.

 

jeremy clement cycliste DD

« Le col de la Loze est le plus dur de que j’ai pu faire depuis mes débuts, encore plus dur que le Galibier par exemple, avec des passages à 20-25% » explique le jeune champion. Et de poursuivre : « une semaine après ma 3è place sur la course par étapes de haute montagne, la plus dure de France, j’ai l’impression de vivre un rêve ».

Le jeune cycliste pontissalien Jérémy Clément poursuit ses belles performances dans sa discipline de prédilection. Le week-end dernier, le grimpeur du Haut-Doubs a pris la 3è place, dans la catégorie des moins de 23 ans (espoirs) , de la Trilogie de Maurienne, la course par étapes de haute montagne la plus dure de France.

« C’est beaucoup d’émotion étant donné que je fais du cyclisme depuis trois ans seulement. C’était ma toute première course par étapes de niveau international (classée GranFondo World Tour). En plus, elle empruntait les plus grands cols du Tour de France (Galibier, Glandon, Croix de Fer, Madeleine, …).

Précisons que cette course totalise 280 km pour plus de 8200 mètres de dénivelé positif sur les trois jours. Bravo Jérémy.