Choix du secteur :
Se connecter :
 

Il y a du basket ce mardi soir. Dans le cadre d’une nouvelle journée de championnat en nationale 1, le BesAC reçoit Avignon. Le coup d’envoi du match sera donné à 20h. Cette rencontre se disputera au Palais des Sports Ghani Yalouz. Le club bisontin entend bien réitérer sa performance de vendredi soir.

Les Bisontins avaient alors vaincu Le Havre devant un palais des sports des grands soirs, rappelant pour les plus nostalgiques les  beaux moments du basket bisontin. L’époque où Besançon figurait dans l’élite de la discipline.

Le BesAC n’a pas manqué son retour au palais des sports Ghani Yalouz hier soir. Les hommes de Nicolas Faure ont vaincu le Havre sur le score de 89 à 82. Une géniale performance face au 5è du championnat de nationale 1. Il faudra montrer la même détermination et le même engouement mardi soir face à Avignon.

Le  palais des sports de Besançon va revivre ce vendredi et mardi avec les grandes soirées de basket. Celles ou le basket professionnel figurait sur le devant de la scène dans la cité comtoise. Effectivement, durant ces deux soirs, le BesAC disputera deux matchs importants dans l’antre bisontin.

Même s’il n’en n’oublie pas l’enjeu sportif, Pierre Labbé, le co-président,  reconnaît que ces rencontres sont très appréciées au club et que cela fait écho à de bons moments sportifs. L’époque, où il y a plus d’une décennie, Besançon disputait le championnat de ProA, aux côtés de l’élite de la discipline.

Pierre Labbé espère que son équipe fera bonne figure. Ce vendredi, à 20h, les basketteurs bisontins affronteront Le Havre, cinquième. Le 1er février, Avignon sera sur la route du groupe de Nicolas Faure.

Interview / Pierre Labbé

 

 

Le BesAC s’est incliné hier soir dans son championnat de nationale 1 masculine. Les hommes de Nicolas Faure ont été vaincus sur le score de 74 à 72 à Kaysersberg. Samedi, les Bisontins reçoivent Le Havre.

Il y a du basket ce mardi soir. Dans le cadre de la 20è journée de championnat en nationale 1 masculine, le BesAC se déplace à Kaysersberg. Après leur belle victoire contre Caen vendredi soir, les basketteurs bisontins ont le moral au beau fixe. Face aux Alsaciens, les Bisontins ont bien envie de réitérer leur succès du match aller. Rappelons qu’ils s’étaient imposés sur le score 95 à 63. Pour mener à bien cette mission, le groupe pourra compter sur le retour du lituanien Dovydas Redikas. Le coup d’envoi du match sera donné à 20h.

Il y a du basket ce vendredi soir. Dans le cadre de la 19è journée de championnat en nationale 1 masculine, les basketteurs bisontins reçoivent le leader, Caen, à 20h30 au gymnase des Montboucons. Après une très bonne semaine où l’intensité était au rendez-vous, le BesAC (9è) est prêt à en découdre. Le groupe de Nicolas Faure reste sur une victoire en championnat, sur le parquet du Pôle France. Un épilogue heureux qui contribue également à cette envie de vaincre.

Il y a du basket ce vendredi après-midi. Dans le cadre de la 18è journée de championnat en nationale 1 masculine, le BesAC, qui n’a pas pu jouer mardi soir, se déplace sur le parquet de Centre Fédéral. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 16h.

Le BesAC devait affronter Lyon SO ce soir dans le cadre de la 17ème journée du championnat de nationale 1. Malheureusement, suite à 4 cas de Covid dans l’effectif bisontin, le club a demandé le report de la rencontre à la Fédération Française de Basket-Ball. Une demande qui a été acceptée en début d’après-midi. La rencontre est donc annulée, et sera reportée à une date ultérieure. 

Ce mardi soir, à 20h30, le besAC affronte Lyon SO Basket pour le compte de la 17è journée du championnat de nationale 1. Les basketteurs bisontins savent qu’ils affrontent une équipe ambitieuse, qui a montré de belles performances depuis le début de la saison. Soutenus par un certain Tony Parker, les Lyonnais apparaissent en quatrième position, à égalité de points avec Andrézieux (3è).

Actuellement neuvième, le groupe de Nicolas Faure aimerait pouvoir se mettre à l’abri le plus tôt possible. Néanmoins, le maintien passe notamment par de bien meilleures performances à domicile. Depuis le début de saison, en cinq rencontres aux Montboucons, la formation bisontine ne l’a emportée qu’une seule fois. Un bilan comptable insuffisant. Il va falloir dissiper ce complexe » explique Pierre Labbé, co-président du BesAC.

Une absence de taille

Si ce soir le BesAC espère pouvoir réitérer son exploit du match aller, à l’issue duquel il avait vaincu les Lyonnais, l’équipe sait que l’opposition ne sera pas des plus faciles. D’autant plus que le groupe va devoir évoluer sur son parquet des Montboucons avec l’absence de son meneur lituanien Dovidas Redikas, contraint de rester à l’isolement à Chypre, à la suite de son mariage, après avoir contracté le virus. Il est donc indisponible pour une semaine.

L'interview de la rédaction