Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le BesAc vient de s’attacher les services d’une nouvelle recrue. Ainsi, Sydney Hawmmond, en provenance d’Angers, s’est engagé pour un an avec le club de basket bisontin. Ce dernier explique que le basketteur de 22 ans  (2,14 m) est prêté par la formation angevine. Le BesAC n’en a pas encore terminé avec son recrutement. Il est toujours à la recherche de deux autres joueurs pour évoluer aux postes 4 et 5. Concernant ce dernier  point, « les négociations avec Ferdinand Prénom se poursuivent ».

Le BesAC poursuit son recrutement. Le club vient de s’attacher les services de Melvin Beaubois. Le basketteur (21 ans. 1,92 mètre) est passé par le centre de formation de Limoges. Il évoluait l’an dernier à Boulogne, où il officiait en national 3. Son essai fin mai début juin a été concluant. Il est attendu dans la cité comtoise début août pour préparer la saison à venir.

Pour remplacer Valentin Vitale-Boiteux, parti à Tours, le BesAC annonce la venue d’un renfort de taille pour combler ce départ. Ainsi, le club de basket bisontin pourra compter sur Siriman Kanouté, un jeune meneur malien. Agée de 21 ans, la nouvelle recrue mesure 1,80 mètre.

C’est un certain sylvain Lautié, qui a conservé des attaches à Besançon, qui a facilité les négociations. Durant deux saisons, il s’est entraîné  avec l’effectif de ProB  du SLUC  Nancy, avant d’être prêté à Kaysersberg. Actuellement, avec l’équipe A du Mali, il est en préparation du tournoi de qualifications aux prochains championnats du monde programmé début juillet.

On prend quelques nouvelles du BesAC, le club de basket bisontin, qui disputera à compter de l’automne prochain une nouvelle saison en nationale 1 masculine. Dans le registre des départs, on a appris que Valentin Vitale ne portera plus les couleurs bisontines. Il rejoint le club de Tours qui évolue au même niveau que le groupe franc-comtois. Dans le même temps, Jonathan Boucaud (27 ans) arrive d’Agen. Enfin, la Commission de Contrôle de Gestion a validé, « sans réserve », la masse salariale proposée le club de la cité comtoise.

Si il a loupé de peu les play-offs de Nationale 1 cette saison, le BesAC espère s'appuyer sur son expérience et sur un recrutement ambitieux pour tenter de monter en Pro B la saison prochaine

 

A l'heure de faire le bilan sur la saison 2021/22 du BesAC, Pierre Labbé, le président délégué du club, parait satisfait. « C'est une saison à la hauteur de ce que l'on espérait. On a loupé de peu les play-offs mais c'est notre meilleure saison depuis que nous sommes en Nationale 1 ». La satisfaction est encore plus grande lorsque l'on pense à l'état dans lequel se trouvait l'effectif bisontin en fin de saison. Entre les blessures du sniper à trois points Tom Maréchal, du capitaine et meilleur marqueur de l'équipe Tom Foucault et celle du pivot Ferdinand Prenom, le BesAC a eu bien du mal à aligner un effectif au complet. « Je pense que l'on aurait pu accrocher les play-offs si tous nos joueurs étaient disponibles », poursuit le président délégué.

 

Des départs importants cet été

 

Si le club bisontin espère faire mieux la saison prochaine, il devra néanmoins composer avec le départ de son capitaine et joueur star Tom Foucault, qui quitte Besançon pour se rapprocher de sa famille au Mans. Le club de Nationale 1 va également voir partir le très prometteur meneur Valentin Vitale-Boiteux, désireux de quitter le « nid » pour découvrir l'échelon supérieur de la Pro B dès la saison prochaine. Ces deux départs ont cependant été comblés assez rapidement par un recrutement prometteur. On retient dans ces arrivées celle du très huppé arrière américain Mykal Riley, qui a gagné deux coupes d'Europe avec Nanterre et un titre de champion de France avec le Mans. Le joueur de 36 ans apportera à coup sur son expérience en Nationale 1. « Il va apporter à coup sur beaucoup d'attractivité, notamment chez les supporters et les partenaires », confirme Pierre Labbé. Tous les feux semblent donc au vert pour le nouvel entraîneur Joseph Kalambani, qui était assistant sur le banc du BesAC depuis six saisons, en vue d'accrocher les play-offs lors de la saison prochaine.

Alors que le BesAC se prépare à vivre une cinquième saison consécutive en nationale 1 masculine, le club annonce que l’intérieur Guillaume Valayer portera encore les couleurs bisontines la saison prochaine. Valyer ( 26 ans – 2 mètres) vivra une seconde saison dans la cité comtoise. Du côté de la direction, on attend également la confirmation d’autres joueurs dans les prochains jours. Valentin Vitale-Boiteux (meneur) et Ferdinand Prénom (pivot) devraient se positionner  assez rapidement.  

Le BesAC connaît sa nouvelle recrue et pas des moindres. L’Américain Mykal Riley portera les couleurs bisontines la saison prochaine. Un accord a été trouvé mardi entre les deux parties qui y travaillaient depuis quelques jours et le contrat sera signé courant juillet. Agé de 37 ans, le palmarès de ce talentueux ailier, originaire de l’Arkansas, est des plus éloquents. On retiendra notamment ses huit années en joueur leader en Pro A et ses performances en Coupe d’Europe et Coupe de France.

Tom Foucault (28 ans) ne portera plus les couleurs du BesAC la saison prochaine. Le basketteur bisontin n’a pas souhaité signer une troisième saison supplémentaire à Besançon. Il préfère retourner au Mans, qui évolue en N2, et préparer sa reconversion professionnelle, à savoir développer une brasserie. Une mauvaise nouvelle pour le club bisontin. Tant Tom Foucault est un véritable pilier. Rappelons qu’il est le meilleur marqueur de l’équipe. La prochaine saison sportive se prépare. Le nouveau coach Joseph Kalambani connaît déjà sa feuille de route, atteindre le top 5 en fin de parcours.

Pour la der de la saison, le BesAC termine par une défaite à la maison. Dans le cadre de cette ultime journée de 2è partie de saison, le groupe de Nicolas Faure s’est incliné sur le score de 64 à 72 face à Aurore Vitré. Précisons également que le coach bisontin officiait une dernière fois sur le banc du BesAC.

La saison de basket arrive à son terme à Besançon. Ce vendredi soir, le BesAC reçoit  Aurore Vitré, à 20h, au gymnase des Montboucons. Assurés de jouer la saison prochaine en nationale 1, les Bisontins ne peuvent plus rien espérer d’autre. Ils auront néanmoins à cœur de bien figurer lors de cette ultime rencontre qui verra Nicolas Faure officier une dernière fois sur le banc du BesAC.