Choix du secteur :
Se connecter :

Journée nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage : remise des prix du concours « La Flamme de l’égalité »

Publié le 24 Mai. 2022 à 11:05
Tags: Besançon | journee nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage |
Lecture: min
Journée nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage : remise des prix du concours « La Flamme de l’égalité »

Ce lundi 23 mai 2022 marquait la 6ème journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage. Emotions et récompenses étaient au rendez-vous à la promenade de Granvelle sous la statue de Victor Hugo.

 

Contexte émouvant et engagé

A Besançon, cette cérémonie commémorative a été marquée par la remise des diplômes aux 28 élèves de seconde du Lycée Louis Pasteur, lauréats du concours de l’Education Nationale « La Flamme de l’égalité ». Sous la houlette des élus et autorités bisontines, dont la Mairesse Anne Vignot et le Ministère de l’Education Nationale, il a été rappelé que toutes les communes sont invitées à organiser des journées commémoratives les 10 et 23 mai de chaque année. La cérémonie a débuté avec la lecture d’un texte de Victor Hugo par trois lycéennes. Une lecture émouvante sous un ton théâtral et particulièrement solennel. Les élèves du Lycée Louis Pasteur, tout comme les autres élèves du territoire français, se sont engagés autour du thème central « le travail en esclavage ». A l’aide de documents, BD, romans et autres ouvrages, ils ont conçu un atlas, désormais disponible en version numérique. Conditions de vie, marronnage, chasseurs d'esclaves, Mulâtresse Solitude, les élèves ont travaillé sur de nombreux sujets très variés.

 

Un devoir de mémoire

Ce concours a pour objectif d’amener les lycéens à connaître l’histoire de la traite de l’esclavage et de son abolition. De ne pas omettre ce passé douloureux et de continuer, aujourd’hui, à commémorer cette journée pour toutes celles et ceux qui ont subi cette époque sombre, et qui se sont battus pour leur humanité. La journée nationale d’hommage aux victimes de l’esclavage vise à célébrer la mémoire des 4 millions de personnes qui dans les colonies françaises et pendant plus de deux siècles ont été victimes de ce crime contre l’humanité, et de rendre hommage à la contribution qu’elles-mêmes et leurs descendants ont apportée à la construction de la Nation et de la République. Les autorités bisontines se sont dit « honorées » de remettre ces prix aux élèves pour l’engagement dont ils ont fait preuve. La célébration s’est clôturée avec l’hymne national de la France. 

 

Elise Barbe, professeure d'histoire-géographie & ses élèves : 

 

 

Dernière modification le mardi, 24 mai 2022 11:47