Choix du secteur :
Se connecter :

Excès de vitesse : Nouvelle mobilisation des parents d'élèves aux abords de l'école Rivotte

Publié le 18 Jui. 2021 à 09:06
Tags: conduite dangereuse | ecole rivotte | enfants | exces de vitesse |
Lecture: min
Excès de vitesse : Nouvelle mobilisation des parents d'élèves aux abords de l'école Rivotte

Les parents d'élèves de l'école élémentaire Rivotte de Besançon ont à nouveau manifesté ce jeudi pour alerter des dangers encourus par leurs enfants à la sortie et sur le trajet de l'école. Mécontents et angoissés, ils appellent les automobilistes à lever le pied dans cette zone limitée à 20km/h.

« Très dangereux d’emprunter les routes menant à l’école »

C’est la cinquième fois que ces parents d’élèves se mobilisent afin d’alerter les élus au danger que courent leurs enfants chaque fois qu’ils empruntent ces rues les menant à l’école Rivotte. Les automobilistes roulent « trop vite », et mettent en danger la vie de ces jeunes enfants. Pour Thierry Loew, père d’une petite fille scolarisée à l’école Rivotte, « il est extrêmement dangereux d’emprunter les rues qui mènent jusqu’à l’école. Que ce soit à Rivotte, ou dans beaucoup d'autres écoles bisontines ». « On aimerait que nos enfants puissent aller et rentrer de l’école en toute sérénité, en toute insouciance » confie Thierry.

Des témoignages glaçants

L’école est située peu après la « Porte Rivotte », un édifice en pierre historique, exigu pour les automobilistes, faisant partie des deux dernières portes de la ville. Les voitures sont obligées de ralentir lorsqu’elles la traversent, à cause de l'étroitesse du passage, mais accélèrent lorsqu’elles débouchent sur la ligne droite menant devant l’école Rivotte. « Il en va de la sécurité de tous, pas seulement de nos enfants » indique cette mère de famille, ayant aussi son enfant scolarisé à l’école Rivotte. « Il y a très peu de temps, j’ai failli assister à un drame » raconte-t-elle. « Une voiture a laissé traverser une femme enceinte sur un passage piéton. Sauf que l’automobiliste de derrière, sans doute un peu trop pressé, n’a pas compris la situation et a dépassé la voiture à tout allure. Je ne sais pas comment on a pu éviter le drame. Cette femme a eu un réflexe salvateur. C’est une chance inouïe qu’il n’y ait pas eu d’accident ce jour-là ». Un petit cortège d’une quinzaine de parents d’élèves, accompagné de leurs enfants, est parti ce jeudi à 17h en direction d’autres écoles du centre-ville. 

 

Thierry Loew, parent d'élève et porte-parole des parents de l'école Rivotte

Ces articles peuvent vous intéresser