Choix du secteur :
Se connecter :
 

En fédérale 2 de rugby, les clubs de Pontarlier et du Jura passeront les fêtes dans une ambiance très mitigée. Après sa défaite à Rillieux ( 22 – 28), le XV du Haut-Doubs doit se contenter de la huitième place au classement. Saint Claude, défait par le Creusot (26-27), reste lanterne rouge. Seul Grand Dole termine la saison sur une victoire (20 -23). Un épilogue heureux acquis à Andrézieux. Les Jurassiens sont 10ès.

Dans le cadre de la 10è journée de championnat en fédérale 2, Pontarlier, malgré un match plein, a cédé en fin de match et laisse ainsi la victoire à Saint-Priest, qui s’impose à Paul Robbe sur le score de 12 à 15 ce dimanche après-midi.  Dans le derby jurassien, Grand Dole était trop fort pour Saint-Claude. Les locaux ont vaincu leur voisin sur le score de 30 à 10. Les San-Claudiens restent bon dernier.

L’Olympique de Besançon s’est incliné ce dimanche à Strasbourg lors de la 7è journée de championnat en fédérale 3. Score final 38 à 8. Avec quatre victoires et trois défaites, le collectif bisontin apparaît en cinquième position. Son voisin montbéliardais figure en avant dernière position, la neuvième, dans cette même compétition.

Pontarlier a remporté ce dimanche après-midi son derby face à Grand Dole, le XV du Haut-Doubs s’est imposé sur le score de 20 à 22 dans le Jura. Victoire également pour Saint-Claude. Les rugbymen du Haut-Jura ont décroché une précieuse victoire face au Puy ( 32-28). Au classement, Pontarlier est 7è. Grand Dole se classe 9è. Saint-Claude conserve sa position de lanterne rouge.

Handball

D1F

ESBF 30  – 28 Mérignac

ProLigue

Grand Besançon 28 – 30 Frontignan

Nationale 1 féminine

Palente Besançon 30 - 28 ESBF

Saône Mamirolle 31 – 35 Metz

Nationale 2 féminine

Entente Mulhouse / Kingersheim 39 - 27 Maiche

Nationale 3 masculine

Haguenau 28 – 24 Saône Mamirolle

Grand Besançon Doubs Handball  28 – 23 Illkirch Graffenstaden  

Nationale 3 féminine

Chevigny Saint Sauveur 18 – 29 Pontarlier

Saône Mamirolle 25 – 24 HBC Varois

Semur-en -Auxois 32 – 35 Dole Chaussin

AS Auxois 29  – 26 Doubs Central

Val de Saône 21 – 38 US Ledonienne

Basket

Nationale 1 masculine

Besançon 69 – 63 Pont de Cheruy

Nationale 2 masculine

Pays Salonais basket  84 - 69 Lons le Saunier

Nationale 3 masculine

Jura Salins 83  - 72 Rixheim

Saint André les Vergers - Montmorot

Poligny 76  - 61 Nuits Saint Georges

Nationale 2 féminine

Lons le Saunier 62 – 48 Charnay

Nationale 3 féminine

Champagnole 56 - 52 Basket Nord Sundgau

Wittenheim  68 - 57 Lons le Saunier

Rugby

Fédérale 2

Grand Dole 20 – 22 CA Pontarlier

Saint Claude 32 – 28 Le  Puy

Fédérale 3

Strasbourg 38 – 8 O. Besançon

Certes, l’équipe de France de rugby a été éliminée de la Coupe du Monde. Néanmoins, la compétition est loin d’être terminée. A Pierrefontaine-les-Varans, les Celtivales mettront le ballon ovale à l’honneur. Ce soir, à 21h, sera retransmis, en direct, la petite finale entre l’Angleterre et l’Argentine. Demain soir, à la même heure, la Nouvelle Zélande sera opposée à l’Afrique du Sud pour le titre supprême. De belles affiches et de beaux matches au programme.

C’est un match aussi important que difficile qui attend le XV de France ce dimanche soir. Les rugbymen français affrontent l’Afrique du Sud, à 21 heures, au Stade de France pour une place en demi-finale de la Coupe du Monde de rugby. Les Tricolores sont en quête d’un premier titre mondial, alors que les Sud-Africains vont tout faire pour conserver leur titre.

 A Pontarlier, les supporters français sont attendus au théâtre Bernard Blier, salle Jean Renoir. Une soirée à laquelle le CA Pontarlier rugby est pleinement associée. Dans le Jura, le club de Champagnole vous donne rendez-vous, à 21h également, au stade des Aciéries, pour suivre collectivement cette opposition. En cas de victoire, les Français affronteront le vainqueur du match entre l’Angleterre et Fidji, dont le coup d’envoi sera donné à 17h ce dimanche après-midi.

Ce vendredi soir, le XV de France dispute son ultime match de poule en Coupe du Monde de rugby. Les Bleus affrontent l’Italie. Un match qu’ils doivent gagner pour s’ouvrir les portes des quarts de finale face à l’Afrique du Sud. En attendant, le clan tricolore aura besoin de tous ses supporters pour franchir l’obstacle qui les attend. Et ce, même si les Italiens sont largement à la portée des Français. Le coup d’envoi du match sera donné à 21h. Notons que cette rencontre sera retransmise à Pontarlier au théâtre Bernard Blier, salle Jean Renoir.

Ce jeudi soir, l’équipe de France dispute son 3è match de poule comptant pour la Coupe du Monde de rugby. Le XV tricolore affronte la Namibie au stade Vélodrome. Le coup d’envoi du match sera donné à 21h. Cette rencontre sera également proposée au théâtre Bernard Blier, salle Jean Renoir.

La Coupe du Monde de rugby bat son plein en France. Ce soir, le XV tricolore affronte la Namibie pour son 3è match de poule dans cette compétition. Les clubs de rugby de la région savourent,  la compétition suscite des vocations auprès des jeunes français. A l’Olympique de Besançon, les effectifs de l’école de rugby ont progressé de 20%. A l’image de Vincent Lornet, son responsable, on espère qu’il ne s’agit pas que d’un effet de mode.

A Besançon, la pratique du rugby est possible dès la grande section de maternelle. Actuellement, 140 enfants, âgés de 5 à 13 ans,  composent les effectifs de l’école de rugby. Contrairement à d’autres sports collectifs, avant de faire de ces enfants des petits champions de la discipline, les éducateurs inculquent des règles et des valeurs qui forment les citoyens et les adultes de demain. Le club inscrit l’enfant dans un projet collectif, où la vie d’équipe et de groupe est capitale. Des valeurs de solidarité, de camaraderie et d’entraide qui permettent à chacun de trouver sa place, s’épanouir et grandir aux côtés et avec les autres. Bien évidemment, la formation est aussi au cœur du projet bisontin, mais elle s’effectue par étapes et en fonction de l’âge des enfants.

L'interview de la rédaction : Vincent Lornet, responsable de l'école de rugby

 

 

RUGBY ENFANT

« Ce sport m’apporte du bonheur et de la liberté ».

Chez les moins de 12 ans, tous ne s’inscriront pas dans une pratique de longue durée, mais certains ont déjà des rêves et des ambitions plein la tête. Baptiste fait partie de ces petits rugbymen qui ont envie de percer. Du haut de sa dizaine d’années, le jeune bisontin veut réussir. « Cela fait sept ans que je pratique ce sport. J’ai eu envie de copier mon papa et mes grands frères » explique ce sympathique petit blondinet. Et de poursuivre : « Une fois que je l’ai découvert, j’ai beaucoup aimé les passes, le contact et la vitesse ». Camille  y trouve du plaisir. « Ce sport m’apporte du bonheur et de la liberté ». Aller au contact ne lui fait pas peur. « Cela fait partie des règles du jeu. Si l’on veut être un bon joueur, il faut le faire ». Baptiste ne veut rien lâcher. Il se verrait bien dans plusieurs années porter les couleurs françaises et soulever le trophée de la Coupe du Monde. « J’aimerais bien devenir joueur professionnel. Ce serait pour moi une grande fierté. Ce serait un grand honneur » lance l’enfant. Très lucide, il sait que le parcours est encore long, mais ce petit gars a bien raison de croire en ses rêves. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

L'interview de la rédaction / Baptiste et Camille

Besançon : Quand le rugby devient possible à partir de 5 ans