Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un hommage national sera rendu à Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, décédé vendredi à l’âge de 95 ans, cette semaine. Il aura lieu ce mercredi 14 février, à 12h,  à Paris, place Vendôme, au ministère de la justice.

Un double hommage sera rendu à l’ex-syndicaliste bisontin Charles Piaget vendredi prochain au Grand Kursaal. A 14h45, se déroulera la cérémonie des obsèques civiles, organisées par la famille. Plus tard, à 16h, aura lieu l’hommage officiel de la Ville de Besançon.

Pour cette dernière, Charles Piaget « s’inscrit définitivement dans l’histoire de la pensée sociale ». Et de poursuivre : « il a fait démonstration à toute une société que la force du collectif, force émancipatrice, est  capable d’ébranler les principes établis et de rendre l’espoir aux victimes de l’injustice sociale ».

Près de 3 ans jour pour jour après l’assassinat de Samuel Paty, l’École a été confrontée une nouvelle fois à un acte terroriste. Le 13 octobre, Dominique Bernard, professeur de lettres au lycée d’Arras a été tué par un ancien élève fiché S. Trois autres membres de la communauté éducative ont été blessés. Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a décidé que des rassemblements seraient organisés ce lundi, dans tous les collèges et les lycées de France.

 

IMG_2955.JPG

 

C’est le collège Victor Hugo à Besançon que les élus ont choisi pour aller se recueillir. Les députés Éric Alauzet et Laurent Croizier, le sénateur Jacques Grosperrin ou encore la présidente du département du Doubs Christine Bouquin se sont déplacés. A 14h, après un hommage rendu par Jean Broyer, le proviseur du lycée Victor Hugo à Besançon, c’est Patrice Durand, inspecteur d’Académie du Doubs, qui a conclu son discours par une citation de Robert Badinter avant de respecter une minute de silence en mémoire des victimes des attentats commis contre l’École. Plus de mille élèves étaient rassemblés dans la cour, pour rendre hommage à Dominique Bernard et Samuel Paty.

 

Patrice Durand, inspecteur d’Académie du Doubs : 

 

Des rassemblements sont organisés tout au long de cette journée en hommage à Dominique Bernard, l’enseignant de lettres, poignardé à mort devant son établissement d'Arras par un ancien élève fiché S. Ce matin, un rassemblement s’est tenu sur le parvis de la mairie de Doubs, en présence d’une quarantaine de personnes, composées d’élus, d’enseignants et de la population.

Ce soir, les cinq communes de l’école intercommunale, composée des villages des Hôpitaux-Neufs, Hôpitaux Vieux, Métabief, Saint-Antoine et le Touillon Loutelet, organisent un  temps de recueillement à 19h30. Une minute de silence sera observée. Le rendez-vous est prévu dans la cour de l’école de Métabief.

Ce lundi, des hommages se tiennent partout en France, en hommage à Dominique Bernard, ce professeur de lettres tragiquement décédé des suites d’un acte terroriste à Arras vendredi dernier. Pour honorer sa mémoire, un temps de recueillement est prévu aujourd’hui à 14h devant la mairie de Morez.

Le Conseil Municipal de Pontarlier, répondant à l’appel de l'Association des maires de France, organise une minute de silence, place d’Arçon,  ce lundi 16 octobre à 12h, en hommage à Dominique Bernard.  Un temps d’hommage se tiendra également ce lundi, à 18h30, à Pontarlier, jour anniversaire du meurtre de Samuel Paty. Le rendez-vous est fixé sur la place d’Arçon.  Les syndicats de l’Education nationale appellent les participants à lutter contre l’obscurantisme en apportant des bougies, des flambeaux, …

En hommage à Dominique Bernard, le professeur de lettres, poignardé,  hier, à Arras, par un individu fiché S pour islamisme radical, la ville de Besançon appelle à un rassemblement républicain ce lundi, à 18h, jour anniversaire du meurtre de Samuel Paty. Le rendez-vous est fixé sur l’esplanade des droits de l’Homme, devant la statue de Victor Hugo.

Ce vendredi est une importante journée de commémoration à Besançon. Ce matin, en présence de Patricia Miralles, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, a été célébrée le 79è anniversaire de la libération de la ville. Cet après-midi est prévu également l’inauguration du musée de la Résistance et de la Déportation à la Citadelle. Au cours de la cérémonie, qui s’est tenue sur la place du 8 septembre, les élus bisontins ont rendu hommage à ces hommes et ces femmes qui se sont battus pour notre liberté.

COMMEMORATION BESANCON 5

 

On notera la présence également d’élus, parlementaires et responsables de la société civile et militaire. Par leur présence, tous sont venus rappeler l’importance de maintenir ce devoir de mémoire. Et ce, pour ne pas oublier, se rappeler que la paix est fragile et éviter que se reproduisent les exactions inacceptables qui ont eu lieu dernièrement dans le carré militaire du cimetière Saint-Claude à Besançon.

COMMEMORATION BESANCON 4

L'inteview de la rédaction : Nicolas Bodin

 

 

 Le sergent Baptiste Gauchot, du 19régiment du génie de Besançon, a perdu la vie ce vendredi 18 août, dans un accident de la route survenu alors qu’il était engagé dans une mission de formation au profit des forces irakiennes. Il a été très grièvement blessé lors d’une sortie de route de son véhicule. Malgré une prise en charge rapide et alors qu’il était opéré d’urgence à l’hôpital d’Erbil, il a succombé à ses blessures. Son camarade, gravement blessé, est pris en charge dans un hôpital militaire à Bagdad.

Le militaire était déployé en opération extérieure en Irak depuis le 21 mai 2023, au sein de l’opération Chammal, où il contribuait à la formation des forces irakiennes dans les domaines de combat d’infanterie et du secourisme au combat.

Un rassemblement est organisé le 5 juin prochain à 19h00 place du Huit septembre à Besançon. Un hommage sera rendu à Clément Meric, un jeune militant antifasciste. Il avait été battu à mort par des néo-nazis le 5 juin 2013 alors qu’il rejoignait des amis. Ce rassemblement sera l’occasion de réaffirmer le rejet de toutes les idéologies d’extrême-droite.