Choix du secteur :
Se connecter :
 

La gendarmerie de Baume les Dames (25) lance un appel à témoins suite à la disparition inquiétante de Vincent Figuet, né le 05 mai 1979 à Besançon (25), demeurant 4 rue de la Pitoullière à MESANDANS (25).

Il a quitté son domicile à pied et ne donne plus de nouvelle depuis le samedi 16 octobre  à 15h40. Il était vêtu d'un pantalon en jean bleu, d'un pull bleu et d'une paire de baskets blanches de marque Ellesse. Il mesure 1,80m, de corpulence mince avec des cheveux courts et marrons.

Toute personne susceptible d'apporter des éléments sur cette disparition inquiétante est invitée à se manifester en appelant le numéro vert de la gendarmerie du Doubs au 0 800 00 48 43.

Une mineure de 16 ans est activement recherchée. Elle a quitté le domicile familial hier soir et n'a plus donné de nouvelles. Cette jeune fille, demeurant Echevannes,  est partie à pied, sans plus de précision.

Cette dernière serait dépressive. Il s’agit d’une jeune fille de type caucasienne, 1,70m, 63kg, cheveux blond vénitien mi long attachés en chignon, qui serait vêtue d'un pullover noir de marque "Elesse" et d'un bas de survêtement bleu clair.

Les recherches sont en cours.  Toute personne disposant de renseignements sur l’intéressé peut contacter la gendarmerie d'Ornans / Amancey au 03 81 62 21 17 ou composer le 17

La gendarmerie du Jura lance un avis de recherche. Delphine B., âgée de 47 ans, demeurant à Tourmont, ne donne plus de nouvelles. Elle a quitté son domicile vendredi en fin d’après-midi, à pieds, sans téléphone, ni document d'identité. Elle aurait été aperçue vendredi  soir sur la commune de Poligny. Ses cheveux sont blonds et courts. Elle pourrait porter un haut de couleur kaki, un jean et des baskets. En cas de découverte ou d'éléments intéressants, la gendarmerie vous demande de composer le 17.

A l’île de la Réunion, la mobilisation pour tenter de retrouver Brigitte Ligney, la maire de la La Chenalotte, se poursuit. Des locaux continuent les recherches lancées il y a plusieurs semaines. Il y a quelques jours, la famille a annoncé qu’elle rentrait en France. Malgré la mobilisation sur le terrain, l’édile du Haut-Doubs reste introuvable. Mme Ligney n’a plus donné signe de vie depuis le 3 août dernier. Sur les réseaux sociaux, un appel au rassemblement pour une nouvelle  action collective est lancée pour le 20 août prochain, avec l’ambition de quadriller de nouveau le secteur, en direction du piton de Bert.

L’inquiétude est grande à Le Chenalotte dans le Haut-Doubs. La Maire de la commune Brigitte Ligney, qui porte l’écharpe depuis 2014, reste introuvable. Elle n’a plus donné signe de vie depuis le 26 juillet dernier. L’édile est partie randonner sur les pentes du volcan du Piton sur l’île de la Réunion.  D’importants moyens ont été mis en oeuvre pour la retrouver. Les 500 habitants de la commune attendent une bonne nouvelle, mais elle n’arrivé pas.

Les trois enfants de la maire se sont rendus sur l’île vendredi. En raison des conditions météo, les recherches ont été interrompues ce samedi 31 juillet.