Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce vendredi, sera inauguré à Morteau, le chemin Michel Hollard. Ce résistant, fondateur du réseau Agir, assurera, aux côtés de frontaliers francs-comtois, le passage de clandestins vers la Suisse, entre 1941 et 1944. Ce chemin de randonnée, de Louadey à la Brévine, sur un parcours de près de 7 kilomètres, avec un dénivelé de 400 mètres, permettra aux promeneurs de revivre cette histoire, en emboîtant les pas de Michel Hollard et ses amis, au plus près de l’itinéraire clandestin.

Au point culminant du parcours, à 1200 mètres, les visiteurs pourront se recueillir devant la stèle en hommage aux passeurs du Val de Morteau, édifiée en partenariat avec le Souvenir Français. C’est un véritable parcours de mémoire, à travers les hauts pâturages et les massifs forestiers de ce territoire franco-suisse, qui s’ouvre à tous. Des visites guidées pédagogiques seront également proposées.

Un projet sur le devoir de Mémoire qui a pu voir le jour grâce à de nombreux partenaires et la volonté d’Agnès Hollard, la petite fille de Michel Hollard, et Jean-Marie Binetruy, alors Président de la Communauté de Communes du Val de Morteau. Les premières discussions sont apparues en 2016.

Ce jeudi 8 septembre, Besançon commémore sa libération. La cérémonie se tiendra à 19h sur la place du 8 septembre. Cette année, la Ville a choisi de décliner cet évènement sur le thème : « les Justes et les Aidants ». Le grand public est bien entendu invité à se rassembler aux côtés des officiels.

Dans le cadre du 78ème anniversaire de la libération de Pontarlier, le 5 septembre 1944, le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma des Amis du Musée de Pontarlier propose au public une exposition d’affiches de films sur le thème de la résistance au cinéma qui se déroulera dans le hall de l’Hôtel de Ville jusqu’au 30 septembre. Le rôle du cinéma dans la transmission et la formation des consciences sera notamment abordé à travers la sélection cinématographique effectuée. 

Claude Bertin Denis et Fabrice Herard tiennent à participer à cet évènement. Ils tiennent beaucoup d’importance à ce devoir de mémoire. D’autant plus en ces périodes troubles que nous connaissons. Les deux amis en sont convaincus, le cinéma a son rôle à jouer. Sa popularité permet de transmettre les bonnes valeurs à un public multigénérationnel.

C’est ainsi qu’une vingtaine d’affiches seront présentées. A travers les longs métrages qu’elles présentent, elles évoquent différentes formes de résistance. Soit un choix de films déclinant une période allant de 1943 à 2009. Les visiteurs pourront ainsi découvrir des créations très diverses dans leur style, mais toutes aussi instructives et intéressantes dans leur manière d’intéresser le public à cette triste période de notre histoire contemporaine.

L'interview de la rédaction / Claude Bertin Denis et Fabrice Hérard

 

La commune de Pirey vient de donner naissance à un nouveau lieu de mémoire. Quatorze arbres ont été plantés le long du chemin de la Roche pour rendre hommage au sacrifice de 14 soldats de la commune morts pour la France au cours des 1ère et 2è guerres mondiales. Une cérémonie est prévue le 18 juin prochain pour inaugurer ce chemin de la mémoire. Une partie des descendants de ces soldats disparus et des enfants des écoles seront présents.

Ginette Kolinka, ambassadrice de la mémoire de la Shoa, rescapée d’Auschwitz, animera une rencontre ce jeudi soir au Russey sur le thème « ne pas oublier ; quel avenir pour le devoir de mémoire ? ». Le rendez-vous se tiendra à l’Annexe de la salle des fêtes de la commune du Haut-Doubs.  Cette soirée sera animée par Jean-Michel Blanchot, professeur d’histoire au Lycée Edgar Faure de Morteau et président du Souvenir Français du Val de Morteau et du Saugeais.

A l’occasion de la visite de Ginette Kolinka, ambassadrice de la mémoire de la Shoa,  à Pontarlier, la cité du Haut-Doubs organise une projection du film « Ginette Kolinka, une vie au service de la mémoire », suivie d’un temps d’échanges, portant notamment sur la question de l’avenir du devoir de mémoire, ce samedi 2 avril, de 14h à 16h, dans la salle Jean Renoir du Théâtre Bernard Blier. Jean-Michel Blanchot, professeur d’histoire au Lycée Edgar Faure de Morteau et président du Souvenir Français du Val de Morteau et du Saugeais animera le rendez-vous.