Choix du secteur :
Se connecter :

Besançon / Municipales : Jean-Philippe Allenbach retire la photo d'Anne Vignot

Alors qu’il avait comparé le geste d’Anne Vignot, qui avait posé un genou à terre lors d’une manifestation contre le racisme à Besançon, à un symbole vichyste, le candidat régionaliste bisontin s’est ravisé. Il a finalement retiré la photographie qu’il avait collée à l’entrée du local de son mouvement au centre-ville de la cité comtoise.

Rappelons qu’en 1965, Martin Luther King avait posé un genou à terre lors d’une des marches pour le droit de vote. Ce geste est par la suite devenu un symbole de la non-violence. Jean-Philippe Allenbach assimile lui ce geste « à une soumission au pouvoir », faisant référence « à l’histoire de France ».  

Mr Allenbach explique « qu’il  ne s’agissait  pas de faire passer Madame Vignot pour une personne d’extrême droite, ce  qui, évidemment, serait d’une stupidité complète ». Et de poursuivre : « Quoiqu’il en soit et afin de calmer les esprits, c'est bien volontiers que nous avons retiré de notre vitrine la photo qui la dérangeait ». « Mais combien de temps encore, va-t-on continuer à systématiquement recopier, sans même réfléchir, tout ce qui se fait aux Etats-Unis alors que leur histoire n’a rien à voir avec la nôtre ? » conclut-il.

L’histoire ne dit pas si Ludovic Fagaut, qui avait obtenu le soutien de Jean-Philippe Allenbach dernièrement, est intervenu auprès de ce dernier pour obtenir cette suppression.