Choix du secteur :

Le direct

  1. Toute l'actu

Impressionnante tornade aux Verrières

22-06-2021 à 14:06 Actualités

Une impressionnante tornade s’est produite ce mardi à la mi-journée  sur le haut des Verrières de Joux. On ne déplore aucun blessé. Des arbres ont été arrachés. Le toit d’une...

Elections

  1. Régionales
  2. Départementales

Les jeux avec Plein Air

  1. De la semaine
  2. La Pompe
Pas de jeu actuellement

ESBF : Diminuées, les bisontines s'inclinent logiquement face au Metz HB

Hier après-midi, l’ESBF accueillait le Metz Handball dans le cadre de la dernière journée de Play-Off en Ligue Butagaz Énergie. Une rencontre non sans enjeu, car une victoire aurait permis aux bisontines d’attendre le match de placement avec la certitude d’être troisièmes. Malheureusement, les Engagées ont cédé face à la force physique messine, 35-26.

La marche était certainement trop haute pour les bisontines au palais des sports Ghani Yalouz. Seule équipe à n’avoir jamais connu la défaite face à l’ESBF de Raphaëlle Tervel, Metz avait à cœur de poursuivre sa série d’invincibilité, mais aussi de ne pas céder de terrain à l’autre co-leader du championnat, Brest. Pour ne rien arranger, Besançon se présentait ce dimanche affaibli par les blessures. Pourtant, le début de rencontre est accroché. Menées par une Alizée Frécon en grande forme, les Franc-Comtoises jouent crânement leur chance et rendent coup pour coup aux Messines dans le premier quart d’heure (10e, 5-5 ;16e, 10-10). Malheureusement, les bisontines, éprouvées physiquement, vont complètement lâcher dans le second quart d’heure. Dépassé par la vitesse du Metz HB, Besançon va subir un 8-0 pour conclure cette première mi-temps. Sandrine Mariot tente pourtant toutes les options qui s’offrent à elle, jusqu’à faire rentrer Raphaëlle Tervel, 42 ans, et retraitée depuis 7 ans, afin d’apporter un peu de taille à une défense grandement mise à mal par Camila Micijevic. Mais rien n’y fait, pas le moindre but lors des 14 dernières minutes pour Besançon. Une situation qui condamne les Engagées à l’exploit lors du second acte, et ce avec une Alizée Frécon diminuée car touchée à la hanche. (MT : 18-10)

Mission impossible

Au retour des vestiaires, et bien que largement distancées, les bisontines font preuve d’un esprit de résilience remarquable. Les Engagées mettent fin à leur misère offensive dès les premières secondes de la deuxième mi-temps grâce à Clarisse Mairot, qui sonne la révolte des siennes. L’arrière marque les 4 premiers buts de l’ESBF en seconde période, et permet à ces dernières de croire à un come-back exceptionnel. Après seulement 10 minutes, Besançon a fait la moitié du chemin est n’est plus qu'à - 4 (41e, 23-19). Malheureusement, le déficit est bien trop important, qui plus est face à une formation de la qualité de Metz. Les lorraines, à l’expérience, remettent le pied sur l’accélérateur (47e, 27-20) au moment où certains auraient pu douter. La suite n’est qu’anecdotique, les messines gérant tranquillement l’avance obtenue en première période. Sur un ultime but de la gardienne Hatadou Sako, les lorraines se payent même le luxe de remporter la deuxième mi-temps 17-16. L’ESBF s’incline finalement 35-26. Un score final dur au vu de la prestation bisontine, mais finalement logique tant l’adversaire semblait supérieur. Les bisontines auront désormais le regard tourné vers le match de mercredi opposant Brest à Nantes. Une victoire bretonne permettrait d’assurer la troisième place aux bisontines, et donc de s’assurer un match retour à domicile lors des rencontres de placement.

Les stats

ESBF 26-35 (10-18) Metz Handball

                ESBF                                                Metz Handball

Sakura HAUGE 10/33 (30% d’arrêts)       Hatadou SAKO 8/32 (25% d’arrêts)

Roxanne FRANK 0/9 (0% d’arrêts)          Ivana KAPITANOVIC 1/2 (50% d’arrêts)

 

Clarisse MAIROT 6/12 (50% au tir)         Astride N’GOUAN 8/9 (88% au tir)

Lara GONZALEZ 6/10 (60% au tir)          Camila MICIJEVIC 6/9 (67% au tir)

Lucie GRANIER 4/7 (57% au tir)             Tjasa STANKO 6/7 (85% au tir)