Baume-les-Dames : Des finales départementales sous le signe du fair-play

Pour tenter d’apaiser les esprits, le district a mis en place des protocoles d’avant pendant et après match.

Baume-les-Dames : Des finales départementales sous le signe du fair-play

On n’aura pas évité des propos intolérables de supporters, mais on soulignera le fair-play des jeunes footballeurs. Ce samedi, au complexe sportif de Baume-les-Dames, se disputaient les finales départementales de football. Dans ce cadre-là, le fair-play était au cœur des préoccupations des représentants du district Doubs-Territoire-de-Belfort, l’organisateur de cette belle fête sportive. 

Thierry Corroyer, l’un des responsables actifs de l’instance départementale, reconnaît que de nombreuses dérives sont régulièrement constatées le week-end. Qu’on ne s’y méprenne pas, elles surviennent souvent autour des terrains. « Cela devient de plus en plus désagréable » explique-t-il Quel que soit l’endroit, et le territoire, les comportements de parents, les premiers supporters de leurs enfants, et de supporters dérivent. Cela se traduit par des mots d’oiseau, des contestations répétées et abusives, des pressions sur l’arbitre, … .

« On essaie de lutter avec nos moyens, mais ce n’est pas toujours facile. On ne peut pas toujours grand-chose face aux comportements de certains parents, qui n’ont rien d’exemplaire » admet Mr Corroyer. Pour le responsable, la prévention n’est plus suffisante, c’est la raison pour laquelle, le district a choisi de se montrer beaucoup plus ferme face à ces comportements déviants. Certains entraîneurs, que nous éviterons d’appeler éducateurs, ne sont également pas en reste. Thierry Corroyer le dénonce, « la commission de discipline du district doit aussi gérer des problèmes de comportement dans les catégories U11 et U13». La formation de certains encadrants, qui en oublient face à l’enjeu, tout est relatif, leur rôle, est sans doute à revoir.

Protocole d’avant, pendant et après de match

Pour tenter d’apaiser les esprits, le district a mis en place des protocoles d’avant pendant et après match. Désormais, des U11 aux U18, la poignée de main est devenue obligatoire avant et après un match. Pas toujours facile de faire appliquer ce protocole en fin de rencontre. Par ailleurs, l’arbitre a également la possibilité, depuis cette année, d’interrompre un match, puis de le reprendre, en cas d’insultes ou de mauvais comportements. Et ce, dans l’objectif de faire de la pédagogie et de raisonner les personnes.

Thierry Corroyer ( district Doubs Territoire-de-Belfort)
Created : dimanche 23 juin 2019 08:40 Categories : Sport | Actualités locales | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jeunesse
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.