Besançon / Accueil de jeunes migrants : Le conseil départemental du Doubs a-t-il failli ?

Selon l’association, ce type de réponse se multiplie, avec parfois des appréciations sur l’âge des jeunes plus ou moins justes.

Besançon / Accueil de jeunes migrants : Le conseil départemental du Doubs a-t-il failli  ?

C’est une affaire qui semble ne pas être isolée. Elle est dénoncée par l’association Solmiré, qui vient en aide aux jeunes migrants. Il y a quelques jours, selon l’association, quatre jeunes n’ont pas été reçues comme ils le devaient par des agents du conseil départemental du Doubs. Ces derniers n’ont pas assuré la sécurité qui devait leur être accordée lorsque des jeunes migrants arrivent sur le sol français. Un manque d’humanité a été constaté par l’association bisontine, qui en a fait part aux élus locaux et aux autorités compétentes. Par la voix de Manon, bénévole à Solmiré, le collectif dénonce « un acte illégal ».

Selon l’association, ce type de réponse se multiplie, avec parfois des appréciations sur l’âge des jeunes plus ou moins justes. A savoir que les autorités accorde difficilement la minorité aux personnes qui se présentent, car leur prise en charge est différente. Concernant les quatre jeunes en question, un seul a été identifié mineur. Pour les autres, un autre combat s’annonce désormais. « Ces jeunes ont été envoyés à la rue. Pourtant, il existe un décret qui stipule que le jeune qui se présente, comme mineur, à un service de la protection de l’enfance, doit être pris en charge, jusqu’à l’évaluation » explique Manon. Et de conclure : « La loi n’a pas été appliquée. Il est intolérable que ce décret ne soit pas respecté et que cela se reproduise ».

Manon, bénévole à Solmiré
Created : dimanche 17 janvier 2021 17:46 Categories : Actualités locales | Société | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : social | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.