Le climat social se dégrade au village vacances de Lamoura.


Trois personnes viennent de déposer plainte contre le directeur de l’établissement pour harcèlement moral et heures supplémentaires non payées.

Selon le journal « Le Progrès », une enquête judiciaire serait en cours. Neuf personnes auraient démissionné depuis le 11 janvier dernier.

Rappelons que le village vacances de Lamoura est désormais géré par une structure privée.

Created : mercredi 22 janvier 2014 15:17 Categories : Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Climat social | Village vacances de Lamoura
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.