Réforme du bac : Les interrogations du sénateur Jacques Grosperrin

« En tant que rapporteur de l’Enseignement scolaire au Sénat, mes interrogations ont porté sur les sollicitations très fortes qui pèsent sur les enseignants et les chefs d’établissement" explique Mr Grosperrin.

Réforme du bac : Les interrogations du sénateur Jacques Grosperrin
Jacques Grosperrin

Dans un communiqué de presse, le sénateur Jacques Grosperrin, rapporteur de l’Enseignement scolaire au Sénat, revient sur la réforme du bac, après les auditions des ministres de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche, et s’interroge sur certaines inconnues à quinze jours de la première échéance.

« En tant que rapporteur de l’Enseignement scolaire au Sénat, mes interrogations ont porté sur les sollicitations très fortes qui pèsent sur les enseignants et les chefs d’établissement. En effet, les réformes auxquelles ils doivent s’adapter, avec des informations qui arrivent au fil de l’eau, suscitent des situations de stress et d’incompréhension au sein de la communauté éducative. La réforme du baccalauréat est néanmoins intéressante et indispensable car il fallait sortir du système des filières et de l’hégémonie des mathématiques. Néanmoins il réside de nombreuses interrogations : La responsabilité de chaque lycée qui devient centre d’examen, la correction des copies, dont on ne sait toujours pas (à 15 jours du début des épreuves) à qui elle incombera, la banque nationale des sujets et le choix par les chefs d’établissement et la numérisation des copies » explique-t-il. « Autant de questions auxquelles chaque ministre a répondu avec application » précise-t-il .

Et de conclure : « Je peux néanmoins m’interroger sur l’urgence de cette réforme, pour un baccalauréat 2021, un an avant l’élection présidentielle ».

Created : samedi 11 janvier 2020 08:08 Categories : Politique | Actualités locales | Education | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.