Besançon / Site Saint-Jacques : L’opérateur a été choisi

La promesse de vente devrait être signée à la fin de l’année.

Besançon / Site Saint-Jacques : L’opérateur a été choisi
JL. Fousseret. Chantal Carroger (Dr générale du CHU). D. Schauss (élu bisontin en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche au Grand Besançon)

Le projet de transformation de l’hôpital Saint Jacques de Besançon, en cité des savoirs et de l’innovation,  vient de franchir une nouvelle étape administrative. Il y a quelques jours, l’hôpital bisontin a désigné l’opérateur, qui sera chargé de mener à bien la transformation du site. Trois projets avaient été déposés. Le choix s’est porté sur Adim Vinci, qui s’est montré le plus offrant dont le projet se rapprochait le plus du cahier des charges établi.

Si tout se passe comme prévu, la promesse de vente devrait être signée à la fin de l’année. Le prix de vente a été fixé à 15 millions d’euros. Une somme qui ne comprend pas en compte  l’Arsenal, qui n’a pas encore trouvé acquéreur, même si le rectorat s’est montré intéressé, et le terrain vendu à la ville pour la construction de sa grande bibliothèque. Pour l’hôpital, l’objectif est d’obtenir l’argent nécessaire pour financer le transfert des activités administratives et de soins encore présentes à Saint-Jacques et le nouveau bâtiment en cours de construction à Minjoz pour permettre leur accueil notamment. Les premiers coups de pelle ne sont pas prévus avant au moins deux ans, le temps de finaliser toutes les démarches administratives. Seule certitude, l’hôpital bisontin aura définitivement quitté Saint-Jacques en 2024.

Bibliothèque universitaire et régionale

C’est le grand projet de Grand Besançon Métropole pour les prochaines années. Dans l’enceinte de cette immense espace de plus de 5 hectares, qui comprendra des commerces, des logements publics et haut de gamme, une maison médicale, un palais des congrès, la collectivité y construira une bibliothèque universitaire et à vocation régionale. Le coût de ce chantier s’élève à 50 millions d’euros. Actuellement, cinq équipes d’architectes travaillent sur ce projet.

JL. Fousseret. Chantal Carroger (Dr générale du CHU). D. Schauss (élu bisontin en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche au Grand Besançon)
Created : vendredi 19 juillet 2019 12:45 Categories : Politique | Actualités locales | Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : CHU Minjoz | Politique | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.