Politique : Retour sur les départementales 2015

Dans le Jura. Le fauteuil du Président socialiste sortant Christophe Perny, en ballotage défavorable dans son canton de Lons-le-Saunier, est en très grand danger.

Politique : Retour sur les départementales 2015

Dans le Doubs. Le scrutin est incertain. A gauche depuis 2004, la nouvelle assemblée départementale pourrait basculer à droite. Dimanche, le 2è tour s’organisera autour de six triangulaires, cinq duels entre l’UMP et le PS, trois entre l’UMP et le FN, et cinq autres entre le PS et le FN. Dans ce contexte, huit cantons sont à la portée de la droite. Six pourraient être remportés par la majorité départementale. Cinq territoires sont incertains.

Dans le Jura. Le fauteuil du Président socialiste sortant Christophe Perny, en ballotage défavorable dans son canton de Lons-le-Saunier, est en très grand danger. Le Front National devrait être présent dans 10 des 17 cantons : Tavaux, Authume, Mont sous Vaudrey, Dole 1, Moirans, Saint-Lupicin, Arbois, Bletterans, Saint-Amour, Saint-Laurent. Dans le canton de Saint-Claude, les candidats de la droite, soutenus par le FN sont passés tout près d’une élection dès le 1er tour. Les électeurs du canton de Champagnole ne retourneront pas aux urnes dimanche prochain. Les candidats de la droite, Sylvie Vermeillet et Clément Pernot (51,56%) se sont qualifiés dès le 1er tour.

Dans le canton de Saint-Laurent-en-Grandvaux, la liste de la Majorité départementale, Serge Outrey et Vanessa Zygmunt, n’est pas parvenue à se maintenir. Ce canton verra s’affronter la droite et le centre et le FN au second tour. Quelques mots également sur le canton de Moirans-en-Montagne, où la députée UMP Marie-Christine Dalloz (38,03%) affrontera les candidats du FN (28,47%). Dans le canton de Morez, François Godin (33,65%), le conseiller général sortant, affrontera, comme en 2011, le Divers Droite Laurent Petit (30,65%), maire de Morez. On notera également, la situation défavorable de Patrick Viverge (35,20%) , conseiller général sortant, dans le canton Dole 1, qui sera opposé à l’UMP Jean-Baptiste Gagnoux (40,05%). Dans le canton de Saint-Amour, Hélène Pélissard, qui est arrivée en tête (35,04%), devra affronter une triangulaire à laquelle participera le Front National (29,80%) et la Majorité départementale (23,91%)

Created : lundi 23 mars 2015 11:56 Categories : Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Elections départementales 2015 | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.