Suisse voisine : les frontaliers ont-ils du soucis à se faire ?

Le résultat de la votation sur l'immigration en Suisse fait du bruit... Et, ce n'est que le début.

Suisse voisine : les frontaliers ont-ils du soucis à se faire ?

Le "oui" l'a donc emporté... 50,3% des électeurs suisses ont approuvé hier la limitation de l'immigration lors d'une votation nationale. Le référendum, organisé à l'initiative du parti de droite populiste UDC a obtenu la double majorité requise, c’est à dire la majorité des cantons et la majorité des électeurs. A noter que les cantons frontaliers avec la France, dont Neuchâtel, Vaud et Genève, ont voté "non".

Quel avenir pour les travailleurs frontaliers ?

Le résultat de ce scrutin va ainsi permettre à la Confédération de rétablir des quotas et des contingents pour les immigrés, selon les besoins du pays. Cela risque aussi de crisper les relations entre la Suisse et l'Union européenne, puisque la libre circulation est remise en  cause. 
Du côté des travailleurs frontaliers, on peut aussi s'inquiéter. Le nombre de permis G, nécessaire pour pouvoir être engagé de l'autre côté de la frontière, devrait être limité dans chaque canton. Les frontaliers, déjà en place, n'ont a priori rien à craindre.

Created : lundi 10 février 2014 06:20 Categories : Politique | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : cantons | Confédération | Frontaliers | immigration | Suisse | Votation
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.