Doubs / Découpage des cantons : Débat au conseil général ce lundi.

Jean Marie Binetruy dénonce "un découpage totalement aberrant. Sans aucune concertation".

Doubs / Découpage des cantons : Débat au conseil général ce lundi.
Jean Marier Binetruy

Avec les élections municipales, le redécoupage des cantons du Doubs est sans doute l’un des sujets les plus évoqués actuellement chez les élus du département. Dernièrement, Claude Jeannerot, le Président du Conseil Général du Doubs, a présenté le visage de la future carte des cantons, validée par le Ministère de l’intérieur. Ce lundi, le sujet est mis en discussion au Conseil Général. La séance s’annonce houleuse.

Pour l’heure, deux idées s’affrontent. Une partie des élus du Doubs dénoncent une carte « politique », largement influencée par le Président du Conseil Général du Doubs, pour permettre à la gauche de conserver la gestion du département. D’autres voient une certaine logique à ce redécoupage, en expliquant qu’il a été réalisé en tenant compte des intercommunalités. Précisons que certains élus envisagent de déposer des recours devant le Conseil d’Etat. C’est d’ailleurs ce que vient de faire le canton de Levier par son Président, Jean Pierre Gurtner.

Les réactions

Jean Marie Binetruy ( Président du comité départemental de l’UMP): « On nous impose un découpage totalement aberrant. Sans aucune concertation. Il y a des choses qui véritablement me choquent. Effectivement, on respecte les limites des intercommunalités, mais tous les autres découpages sont complètement ignorés, qu’ils s’agissent des arrondissements, des circonscriptions législatives, des pays, des schémas de cohérence territoriale de demain. Je citerai par exemple le canton « dit d’Ornans » qui va de la frontière Suisse à Tarcenay. Comment un conseiller général peut-il couvrir un tel térritoire ? ».

Claude Page ( Maire de Labergement Sainte Marie) et Claude Mignon ( Maire de Malbuisson) : « Je pense qu’il fallait diminuer le nombre des cantons. Ce découpage pose pour certains des problèmes. En ce qui nous concerne, d’après ce que l’on a vu, et qui n’est pas encore officiel, ça ne va pas empêcher le monde de tourner. On aura toujours la proximité de Pontarlier, la Sous Préfecture » explique Mr Mignon. Pour Mr Page, « Il y a une certaine logique dans ce découpage. On va respecter le périmètre des communautés de communes. A priori, cela correspond à quelque chose de plus cohérent qu’actuellement. Par exemple, dans l’organisation actuelle, le canton de Mouthe a des communes sur trois communautés de communes. Ce qui n’est pas forcément la meilleure solution ».

Jean Marie Binetruy. Claude Mignon. Claude Page.
Created : vendredi 24 janvier 2014 14:18 Categories : Politique | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Conseil Général du Doubs | Préfecture | redécoupage des cantons du Doubs
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.