Besançon : Guillaume Dujardin condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis

Guillaume Dujardin était poursuivi pour des faits d’agressions, harcèlement et chantage sexuel sur dix anciennes étudiantes et étudiants entre 2014 et 2017.

Besançon : Guillaume Dujardin condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis

Le jugement est tombé. En son absence, ce mercredi après-midi, le tribunal correctionnel de Besançon a condamné Guillaume Dujardin, l’ancien professeur de théâtre à l’université de Franche-Comté, à quatre ans d’emprisonnement, dont deux ans assortis d’un sursis probatoire d’une durée de trois ans, sans mandat de dépôt immédiat. Il a dix jours pour faire appel, à la suite desquels il sera incarcéré. L'accusé aura interdiction d'entrer en contact avec les victimes et les parties civiles. Il sera dans l'obligation de verser des dommages et interêts, allant de 5000 à 15.000€. Guillaume Dujardin sera également inscrit au fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS). 

Le tribunal a suivi les réquisitions d’Etienne Manteaux, le Procureur de la République de Besançon, formulées lors de l’audience du 7 octobre dernier. Dujardin devra également indemniser ses victimes. Une peine assortie d’une obligation de soins. Rappelons que Guillaume Dujardin était poursuivi pour des faits d’agressions, harcèlement et chantage sexuel sur dix anciennes étudiantes et étudiants entre 2014 et 2017. Neuf d’entre eux se s’étaient portés partie civile.

Me Anne Lassalle, avocate des parties civiles
Created : mercredi 21 octobre 2020 13:57 Categories : Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.