Conseil régional de BFC : Marie Guite Dufay fait un signalement au procureur de la République

Ce dimanche soir, La présidente socialiste du Conseil Régional fait savoir qu’elle a « décidé de faire un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus, tout au long de cette session, dont ceux portant sur la contestation de la présence de cette jeune mère de famille ».

Conseil régional de BFC : Marie Guite Dufay fait un signalement au procureur de la République
Marie-Guite Dufay, présidente socialiste de la région Bourgogne Franche-Comté

La réaction pleine de haine, et sans doute calculée, du Rassemblement National vendredi, lors de la dernière session du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté à Dijon, a suscité de vives réactions et continue de le faire. Rappelons que les représentants régionaux du parti de Marine Le Pen ont pris à partie un groupe d’enfants de la maison de quartier du centre-ville de Belfort venus assister à la séance. « La présence d’une mère de famille porteuse d’un foulard parmi les accompagnants a provoqué un déferlement de haine sans précédent » explique le communiqué de Mme Dufay.

Ce dimanche soir, La présidente socialiste du Conseil Régional fait savoir qu’elle a « décidé de faire un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus, tout au long de cette session, dont ceux portant sur la contestation de la présence de cette jeune mère de famille ». Concernant sa visite à Belfort, Mme Dufay explique qu’elle effectuera cette visite « de manière privée, sans élus et sans presse ». Et de confier : « J’apporterai la bienveillance de l’institution régionale à ces personnes adultes et mineures. C’est à elles et elles seules de décider des suites à donner, les concernant, notamment sur le plan judiciaire ».

Created : dimanche 13 octobre 2019 21:03 Categories : Politique | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Conseil régional Bourgogne Franche Comte | Justice | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.