Agriculture : Sensibiliser « au manger français »

A Besançon, 200 exploitants et une soixantaine de tracteurs se sont réunis sur le parking du centre commercial de Chateaufarine.

Agriculture : Sensibiliser « au manger français »

Journée de mobilisation nationale dans l’agriculture. Accablés par les contraintes et la réglementation, les professionnels de la terre sont montés au créneau ce mercredi.

A Besançon, 200 exploitants et une soixantaine de tracteurs se sont réunis sur le parking du centre commercial de Chateaufarine. Cette opération, menée par les Jeunes Agriculteurs du Doubs et la FDSEA, avait pour objectif de sensibiliser les distributeurs, les consommateurs et les pouvoirs publics « au manger français » et de dénoncer les tarifs appliqués par ces enseignes. Philippe Monnet, le Président de la FDSEA du Doubs explique que par cette action, il veut «  inciter les distributeurs français à acheter des produits de nos exploitations agricoles et d’arrêter, pour certains, d’importer de l’étranger. Les mentalités évoluent mais ce n’est pas encore suffisant » explique le responsable.

Des prix pratiqués beaucoup trop élevés

Les agriculteurs s’interrogent également sur les prix pratiqués par ces enseignes. « Les prix d’achat de la viande sont très bas. Alors que les prix de vente sont encore trop élevés » déplore Philippe Monnet. Dans ces conditions, cet après-midi, des représentants des deux syndicats ont été reçus par des représentants de la répression des fraudes pour évoquer cette situation.

Philippe Monnet, Président de la FDSEA du Doubs
Created : mercredi 5 novembre 2014 16:51 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Nationales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : agriculture | mobilisation sociale
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.