Retour sur l’année 2013 : Le meurtre de Julien Bideaud

Une semaine après le drame, près de 300 personnes ont rendu un vibrant hommage à la victime.

Retour sur l’année 2013 : Le meurtre de Julien Bideaud

Tout au long de cette semaine, la rédaction vous propose de revenir sur les infos qui ont marqué l'année 2013.

L’affaire avait fait grand bruit à Pontarlier. Le 20 octobre dernier, Julien Bideaud, un jeune père de famille de 27 ans, est retrouvé mortellement poignardé dans le quartier du Bois de Doubs alors qu’il rentrait, vers 4 heures du matin, de son travail. Il aurait reçu quatorze coups de couteau. Son agresseur, défavorablement connu des services de police et de la justice pour des faits de violence, est arrêté très rapidement par les enquêteurs. Beaucoup de zones d’ombre subsistent quant à la présence de cet homme sur le territoire pontissalien. D’ailleurs, le procureur de la République a demandé un rapport administratif aux forces de l'ordre sur une éventuelle violation du contrôle judiciaire.

L’agresseur placé en unité hospitalière sécurisée

Actuellement, l’agresseur présumé, mis en examen et écroué pour meurtre, a été placé dans une unité hospitalière sécurisée. Incarcéré à la maison d’arrêt de Besançon, il a révélé d’importants troubles mentaux, en se montrant violent envers d'autres détenus. Il tenait également des propos délirants.

Une marche blanche

Une semaine après le drame, près de 300 personnes ont rendu un vibrant hommage à la victime. Rassemblées au centre ville de Pontarlier, elles ont participé à une marche blanche pour dénoncer cette violence et dire « plus jamais ça ». Les participants ont ensuite déposé de très nombreuses roses bleues et blanches, aux couleurs de l’Olympique de Marseille, le club préféré de Julien Bideaud, devant la Mosquée pontissalienne.

Created : mercredi 25 décembre 2013 09:37 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : julien Bideaud | Meurtre | rétrospective 2013
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.