Le Grand Pontarlier a rendu hommage à Toussaint Louverture et son combat pour la liberté

Au cours de son discours, Mr Emili a rappelé l’importance de « continuer à défendre et promouvoir nos libertés ».



René Emili

Ce 7 avril, comme chaque année à pareille époque, la communauté de communes du Grand Pontarlier rendait hommage à Toussaint Louverture, cet officier noir de l’armée française, qui mourut le 7 avril 1803, à 60 ans, dans une cellule du Château de Joux pour son combat contre l’esclavage et la liberté.

Ce chef militaire haïtien avait fait de l’abolition de l’esclavage l’engagement de toute une vie. Un symbole de liberté qui fait écho aujourd’hui au contexte international du moment. Ce matin, au Fort de Joux, René Emili, l’élu en charge de la culture à la Communauté de Communes du Grand Pontarlier, n’a pas manqué de rappeler l’histoire, les combats et l’engagement de cet homme, qui, par son action, est entré en résistance contre l’oppression pour le bien de son peuple et de toutes les minorités. « Il faut puiser dans le passé pour avoir une action dans l’avenir. Toussaint Louverture nous a montré le chemin pour défendre nos libertés » explique René Emili. L’élu fait ainsi référence à la violence menée par les terroristes pour imposer la terreur et leur vision du monde dans nos démocraties.

Au cours de son discours, Mr Emili a rappelé l’importance de « continuer à défendre et promouvoir nos libertés ». L’élu du Haut-Doubs compare le Château de Joux, pour la forteresse qu’il représente, et Toussaint Louverture « à des phares, des guides, qu’il convient de suivre et de ne pas oublier ».

René Emili
Created : jeudi 7 avril 2016 16:33 Categories : Actualités locales | Evénements | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Château de Joux | évènements | toussaint louverture
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.