MORTEAU: le ruisseau du Cornabey en souffrance

Face aux conséquences de l'incendie de l'été puis de cette longue sécheresse, le ruisseau pourrait nécessiter une fermeture prolongée pour renouveler la population piscicole.

MORTEAU: le ruisseau du Cornabey en souffrance

« Nous avons procédé à une pêche de sauvetage en collaboration avec la fédération de pêche du Doubs » explique Philippe Grosso, président de la Gaule Mortuacienne. En début de semaine, suite à un assèchement extrêmement rapide en moins de 48 heures des trous ou s’étaient réfugiés les poissons survivants dans le ruisseau de Cornabey.

« Bon nombre de truitelles, loches, vairons ont été déplacés dans des endroits avec encore pas mal d’eau ». Les prévisions pour les 15 prochains jours ne semblent pas favorables selon ce responsable car la pluie n’est pas annoncée en quantité suffisante.

Le président de l’association agrée de pêche et de protection des milieux aquatiques poursuit : « Après l’incendie d’une scierie cet été qui avait eu pour conséquence la destruction totale de toute sorte de vie aquatique sur 1,5 km, maintenant nous faisons face à une sécheresse sans précédent ». Des pertes considérables notamment en truites cette année.

« J’envisage la fermeture complète du ruisseau de Cornabey pour une durée d’au moins deux ans Il faudra un accord avec la société voisine de Grand Combe Chateleu , puisque nous partageons la gestion de ce ruisseau sur le bas du parcours ». Les pêcheurs de la Gaule Mortuacienne ne voient donc pas l’avenir avec sérénité, et craignent que ces périodes d'étiage reviennent de plus en plus souvent.

Created : jeudi 20 septembre 2018 13:00 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.