Assèchement de l’étang de Jougne : Des aménagements prévus à l’automne prochain

L'étang alimente la réserve collinaire de Métabief.

Assèchement de l’étang de Jougne : Des aménagements prévus à l’automne prochain

La situation du grand étang de Jougne s’est améliorée. Alors qu’il était complètement à sec, il y a encore quelques jours, le plan d’eau est de nouveau rempli. Rappelons que cet étang alimente la réserve collinaire de la station de Métabief qui sert à produire de la neige de culture l’hiver.

Pour l’heure, Denis Poix D’Aude, le maire de Jougne, ne veut pas tirer de conclusions trop hâtives et désigner la station du Haut-Doubs comme seule responsable de cet assèchement. « C’est un problème récurrent. L’étang a des fuites. Les vannes hydrauliques sont obsolètes. Il faut trouver la meilleure solution » explique l’édile. Le syndicat Mixte du Mont d’Or et des Deux Lacs, le gestionnaire de la station, se préoccupe également de cette situation. Il est d’ailleurs à l’initiative d’une étude qui révélera prochainement ses conclusions. « Nous recherchons la meilleure situation qui permettra de privilégier l’enneigement, avec la neige de culture, et la vie piscicole » explique Mr le maire de Jougne. Des travaux de réaménagement pourraient commencer à l’automne prochain.

L’assèchement de l’étang avait provoqué de vives réactions au sein du village. Il y a encore quelques jours, le grand et bel étang avait laissé place à un gros amas de boue aux odeurs désagréables.

Denis Poix Daure, Maire de Jougne
Created : mardi 23 juin 2015 17:38 Categories : Actualités locales | Environnement | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.