Patrick Genre : "Les difficultés vont surtout être là pour le deuxième semestre de 2020 et potentiellement pour 2021"

La situation économique ne devrait pas s'améliorer tout de suite selon le Maire de Pontarlier

Patrick Genre :

La crise sanitaire actuelle a inéluctablement entraîné dans sa chute une crise économique d’ampleur. Un véritable casse-tête pour les collectivités qui doivent dans le même temps gérer le flou décisionnaire actuel causé par le report du second tour des élections municipales. Patrick Genre, maire de Pontarlier et président de l’association des maires du Doubs, revient sur les répercussions de cette crise, et sur les méthodes prévues pour intégrer du mieux possible les nouveaux élus dans ce contexte singulier.

Problème d'aujourd'hui et de demain

Fac à la crise, les collectivités ont tenté de réagir rapidement et efficacement dans un contexte d’urgence complexe. À Pontarlier, Patrick Genre a du gérer à la fois les aides dont nécessitaient les entreprises, mais aussi les achats de matériel médical : « La gestion de la crise a amené les communes et inter-communalisés à mener des actions de soutien économique et à effectuer des dépenses supplémentaires comme les masques et autres matériels pour les agents et associations ». Une gestion de crise compliquée qui reste d’actualité. Tous les problèmes sont loin d’être résolus, notamment à cause des conditions d’accès spécifiques dans l’espace public. Patrick Genre estime même que le plus dur reste à venir : « Les difficultés vont surtout être là pour le deuxième semestre de 2020 et potentiellement pour 2021. Il va falloir voir comment accompagner ce soutien à l’activité économique ».

Flou politique

La situation politique n’est pas non plus étrangère à la situation actuelle. Le retard des élections cause depuis 2 mois un flou entre les élus. Ceux encore en place pour quelques semaines doivent-ils prendre des décisions sur le long terme ? Doivent-ils attendre l’investiture des nouveaux élus ? Tant de questions sans réponses qui retardent les décisions claires de soutien et de relance prises par les collectivités : « La mise en place des inter-communalités, des agglomérations, et des pôles métropolitains se fera d’ici la fin-juillet. Il faudra apprendre aux nouveaux élus leur périmètre d’action. Un service d’accompagnement est prévu par les services de l’État, de la Région, et des Départements. On les aidera mais tout cela ne se fera pas de suite ».

Interview de la rédaction
Created : mardi 23 juin 2020 15:31 Categories : Politique | Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : collectivités locales | crise économique | crise sanitaire | Patrick Genre | Pontarlier
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.