Artisanat / Montlebon : Une nouvelle vie après l’exposition universelle

Sorti de l’usine Simonin à Montlebon, le pavillon qui a en 2015 représenté le savoir-faire français à l’exposition universelle à Milan devrait finalement être remonté près de Paris.

Artisanat / Montlebon : Une nouvelle vie après l’exposition universelle
Le batiment sera dédié à la gastronomie.

3600 m² de surface et 1400 m3 de bois. La réalisation avait impressionné il y a trois ans de cela par son aspect audacieux d’abord et par son gigantisme également.

Une véritable prouesse technique de la part des concepteurs mais aussi une question à l’issue du démontage : que faire désormais de ce pavillon ? Propriété du Ministère de l’Agriculture, il aurait pu devenir le nouveau parc des expositions de Lons-le-Saunier ou la future cité de la gastronomie et du vin de Dijon. Les deux villes n’ayant pas donné suite, il ne restera finalement pas en Bourgogne Franche-Comté et devrait être remonté à Tremblay-en-France à côté de Paris.

Le pavillon sera consacré à la gastronomie et réouvrira si tout va bien den 2020. A condition que le tour de table entre partenaires publics et privés permettent de financer ce projet.

Created : jeudi 1 février 2018 10:14 Categories : Economie | Culture | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.