Straumann veut payer ses frontaliers en euros pour contrer le franc fort

Il s'agit de "mesures préventives" qui seront révisées en cas d'amélioration du contexte monétaire.

Straumann veut payer ses frontaliers en euros pour contrer le franc fort

La société suisse Straumann veut introduire des salaires en euros pour ses frontaliers. Le fabricant bâlois d'implants dentaires a annoncé mardi un catalogue de mesures "immédiates" visant à compenser les effets négatifs du franc fort.

La réduction des bonus des employés suisses et une baisse de rémunération des cadres figurent sur la liste. Le versement de salaires en euros aux frontaliers se fera via un taux fixe. Il s'agit de "mesures préventives" qui seront révisées en cas d'amélioration du contexte monétaire.

Created : mardi 3 février 2015 21:15 Categories : Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | Krach boursier suisse
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.