Pontarlier : Un vendeur de Meubles fait polémique



Ce vendredi matin, à l’appel de la CRAEM, la Chambre Régionale de l’Ameublement et de l’Equipement de la Maison, une douzaine de vendeurs de meubles du département ont mené une action à Pontarlier pour mettre en garde la population locale contre les techniques de vente d’une société qui s’est implantée récemment dans un local désaffecté dans la zone des Grands Planchants à Pontarlier.

« Nous sommes là pour avertir les consommateurs sur les pratiques douteuses d’un magasin de meubles qui vient de s’implanter sur le secteur de Pontarlier » explique Mr Mougin, le Vice Président de la CRAEM. Le collectif mobilisé ce vendredi matin pointe des « pratiques non respectueuses de la réglementation en vigueur pour protéger les acheteurs ». La technique, bien rôdée, consiste à contacter  un client par courrier ou par téléphone en l’invitant à venir retirer, « en couple », au magasin, un lot qui suscite l’intérêt. A son arrivée, le lot n’aurait qu’une valeur symbolique, et des équipes de vendeurs formées déploient tout un argumentaire pour le séduire et lui vendre un produit. Selon les manifestants, les prix affichés « sont artificiellement gonflés ». Ce qui permet ensuite « d’appliquer de fausses remises, pouvant dépasser parfois les 70% sur un salon ou un meuble ». Les professionnels du Haut Doubs tiennent également à souligner « qu’il ne faut pas compter non plus sur un service après-vente ». « La présence de ces magasins est éphémère et ne dure que quelques mois ».

Dépôt de plainte

De son côté, le responsable de l’enseigne, qui n’a pas voulu répondre à notre demande d’interview spontanée, indique qu’ « il a été contrôlé à plusieurs reprises et qu’il n’a jamais été sanctionné ». L’enseigne sûre de sa démarche, n’hésite pas à intervenir juridiquement auprès de ses détracteurs. Néanmoins, selon nos informations, une cliente, récemment démarchée, aurait porté plainte à la gendarmerie. Elle dénonce le fait de n’avoir pas pu faire valoir le délai de sept jours de rétractation dont elle juge avoir droit.


Created : vendredi 4 octobre 2013 18:47 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : commerce | Haut Doubs | pontarlien
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.