Choix du secteur :
Se connecter :
 

La Ville de Champagnole fait savoir que, lors de la dernière séance du conseil municipal, les élus ont voté, avec le choix de l’architecte, le projet d’une tour d’habitation, en lieu et place du château d’eau, qui n’a plus d’utilité à ce jour. Les élus champagnolais souhaitent ainsi augmenter le nombre de logements sur la ville. Les travaux devraient débuter d’ici la fin de l’année pour une livraison des logements en 2026.

Ce samedi, Champagnole vibrera au son de son traditionnel Carnaval. Cette année, les organisateurs ont choisi le thème des couleurs. Le rendez-vous est fixé à 14h30. Le cortège déambulera dans les rues du centre-ville champagnolais. Le départ sera donné devant l’Oppidum.

J-2 avant que la ville de Champagnole  se pare de ses plus beaux habits de fête. Ce vendredi soir, à 19h15, la cité jurassienne lancera ses illuminations de Noël. Le rendez-vous est donné sur la place de la mairie. La soirée sera animée. Un spectacle mobile sera proposé. Les bénéfices récoltés au cours de cette soirée seront reversés au Téléthon.

Le Conseil Municipal des Enfants, en collaboration avec le Lions Club Champagnole-Salins-les-Bains, a remis un chaque de 1000 euros à une jeune fille de 14 ans, en situation de handicap, pour l’achat d’un fauteuil roulant manuel. L’opération s’est tenue lundi soir à l’Hôtel de Ville champagnolaise.

Le carnaval 2024 de Champagnole se prépare déjà. Il se tiendra le samedi 30 mars prochain, histoire de fêter la fin de l’hiver en beauté. Suite à la première réunion de coordination, le thème de cet évènement populaire et convivial a été choisi. L’année prochaine, les Champagnolais et les Jurassiens défileront sur le thème des « couleurs », après le Brésil en 2023.

Comme chaque année, à pareille époque, le 27 juillet de chaque année, à 12h15, les Champagnolaises et les Champagnolais se souviennent du terrible drame survenu le 27 juillet 1964 au Mont Rivel. Ce jour-là, les galeries de la cimenterie s’effondraient sur plusieurs hectares, emmurant 14 mineurs à 80 mètres de fond. Après neuf journées d’efforts de la part des équipes de secours, jusqu’au 8 août, neuf personnes retrouvèrent l’air libre, mais cinq ouvriers restèrent à jamais prisonniers de la montagne. Un hommage leur est rendu en présence des responsables des cimenteries, d’anciens salariés et des familles des victimes. Les élus sont également présents.

Une exposition permanente

Si une stèle commémore la catastrophe à l’entrée de la galerie, une exposition permanente est aujourd’hui proposée. Présentée sur la paroi à droite du monument, elle retrace l’histoire de la catastrophe. C’est le service communication de la cité jurassienne qui s’est chargée de sa réalisation. Elle a été inaugurée hier à l’occasion du 57è anniversaire de ce funeste effondrement.

L'interview de la rédaction / Guy Saillard ( Maire de Champagnole)