Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce n’est pas vraiment une surprise. La très faible quantité de neige a eu raison de la tenue de la Traversée du Massacre, qui devait se tenir ce dimanche 3 mars sur le territoire de Prémanon, dans le Haut-Jura. La quantité d’or blanc, qui est tombée récemment sur le territoire, ne permet pas d’envisager sereinement l’organisation de cette compétition de ski de fond. Une décision identique avait été prise l’hiver dernier. Le Marathon Ski Tour devrait reprendre ses droits dans deux semaines en Savoie.

Si les inquiétudes montent autour de la tenue de l'édition 2024 de la Transjurassienne les 10 et 11 février prochain à cause du manque de neige, la Transju'jeunes, déplacée à Prémanon, se tient bien ce mercredi 24 janvier. Des adaptations nécessaires ont dû être réalisées au vu des conditions climatiques. Plus de 1700 skieurs de 7 à 19 ans se s’élanceront au fil de la journée au stade nordique des Tuffes, à Prémanon, pour 24 épreuves de ski de fond, sur des parcours allant de 1 à 6 kilomètres, pour célébrer la fête de la jeunesse et du ski de fond en France. Il s’agit du seul site capable d'accueillir autant de sportifs avec une quantité et une qualité de neige suffisante. Cette année, les jeunes fondeurs peuvent bénéficier de l’expérience de trois championnes présentes à l’évènement : Anouk Faivre-Picon, Sandrine Bailly et Caroline Colombo.

On connaît la sélection tricolore pour la prochaine étape de la Coupe du Monde de ski de fond, qui se disputera du 19 au 21 janvier prochain à Oberhof. Chez les dames, on notera la qualification de la licenciée du Ski Club Grandvaux Eve Ondine Duchaufour. Le Haut-Doubs sera représenté par le jeune prometteur Rémi Bourdin, le licencié du Ski Club Frasne-Drugeon.

La Fédération Française de Ski vient de communiquer la liste des compétiteurs qui participeront du 3 au 11 février prochain aux Championnats du Monde de ski de fond U20 / U23 à Planica, en Slovénie. Des Francs-Comtois font partie de cette dream team. Ondine Duchaufour, la Jurassienne, licenciée au ski club Grandvaux, et Cloé Pagnier du Risoux Club Chaux-Neuve concourront dans la catégorie « séniors dames ». Le clan tricolore sera également composé du Jurassien Lennie Vincent dans la catégorie « U20 hommes » et Rémi Bourdin du ski club Frasne Drugeon chez « les séniors hommes ».

Il fait partie de la relève du ski nordique français de haut-niveau. Le fondeur Rémi Bourdin, originaire de Frasne, domicilié désormais à Pontarlier, flirte avec une sélection en équipe de France A. Après son début de saison tonitruant, avec notamment une solide victoire lors du premier sprint de l’hiver et une deuxième place sur l’individuel classique sur le circuit de la FESA, ce week-end, en Suisse, le Haut-Doubiste aurait pu évoluer dès ce week-end en Coupe du Monde avec l’élite nationale de ski de fond. Compte tenu de la difficulté de l’étape norvégienne, l’athlète et son staff ont préféré reporter l’échéance.

Ce n’est que partie remise, puisque Rémi, devrait pouvoir connaître le plus haut niveau international en début d’année prochaine. Une sélection pour le prochain Tour de ski qui se disputera du samedi 30 décembre au dimanche 7 janvier prochain, est plus que probable. D’ici là, le jeune skieur de 22 ans devra performer, dans une dizaine de jours, lors de la prochaine étape en Coupe OPA. L’objectif est de conserver le maillot jaune du classement général, gage d’accession au niveau supérieur.  

L'interview de la rédaction : Rémi Bourdin

Pour la première fois, le Ski Club des Fourgs organise les épreuves du championnat de France de ski d’été, qui se tiendront ce week-end du 7 et 8 octobre à Arçon, au stade Florence Baverel. Un événement d’ampleur, aussi bien pour le rayonnement de la commune du Haut-Doubs qu’au niveau national. Plus de 1000 skieurs sont attendus, dont les membres de l’équipe de France de ski de fond. Le spectacle promet d’être au rendez-vous avec un beau temps au programme.

 

En début de saison, la Fédération Française de Ski détermine, parmi toutes les candidatures, quel club aura l’honneur d’accueillir cette prestigieuse compétition. Habituellement, l’Entente Saugette de Ski se voyait attribuer l’organisation de l’événement. Mais au mois de juin, ce fut une surprise et une fierté, lorsque Charlotte Barthelet, la présidente du Ski Club des Fourgs, et son équipe ont été sélectionné pour tenir la compétition. « Nous sommes vraiment très fiers d'avoir eu cet événement, c’est un honneur. On s'est vite réparti les tâches dans le comité, on était déjà environ une douzaine à faire partie du ski club, du coup on a essayé de retrouver quelques membres pour gérer ces championnats de France. C'est une très grande organisation, mais nous sommes ravis. On a vraiment hâte d'être ce week-end » indique Charlotte Barthelet. Si l’Entente Saugette de Ski n’est pas directement à la manœuvre cette année, ils resteront tout de même impliqués au sein de l’événement puisqu’ils auront à cœur d’aider le Ski Club des Fourgs. « Grâce à l'aide de nos copains de Montbenoît, la tâche sera moins ardue, on a la chance de les avoir, tout est plus facile » souligne la présidente du Ski Club des Fourgs.

 

Le programme complet

Plus de 1000 skieurs sont attendus ce week-end à Arçon, des U15 aux seniors. Au programme, un sprint classique et un individuel skate de rollerski. Les titres nationaux du sprint classique et de l’individuel libre seront en jeu samedi 7 et dimanche 8 octobre. Pour succéder à Léna Quintin, Richard Jouve, Hugo Lapalus et Delphine Claudel, des centaines de fondeurs se sont donnés rendez-vous dans le Saugeais, où la grande majorité des membres des équipes de France seront présents.

 

Vendredi 6 octobre :

  • 10h00-11h00 : ouvertures des pistes sprint et distance 2 et 2,5 km (U15 dames, U16 dames et hommes, U18 dames)
  • 11h00-12h00 : ouverture de la piste distance 3,3 km (U18 hommes, U20 dames et hommes, seniors dames et hommes)
  • 14h00-15h30 : ouvertures des pistes sprint et distance 2 et 2,5 km (U15 dames, U16 dames et hommes, U18 dames)
  • 15h30-17h00 : ouverture de la piste distance 3,3 km (U18 hommes, U20 dames et hommes, seniors dames et hommes)
  • 17h30 : comité de course des deux jours de compétition

 

Samedi 7 octobre :

  • 8h30 : qualifications sprints CT U15, U16 et U18 hommes et dames
  • 10h30 : phases finales sprints CT U15, U16 et U18 hommes et dames
  • 13h00 : remise des prix sprints CT U15, U16 et U18 hommes et dames
  • 13h30 : qualifications sprints CT U20 et seniors hommes et dames
  • 15h15 : phases finales sprints CT U20 et seniors hommes et dames
  • 17h00 : remise des prix sprints CT U20 et seniors hommes et dames

 

Dimanche 8 octobre :

  • 9h00 : individuels FT
  • U15 dames : 4 km
  • U15 hommes : 5 km
  • U16 dames : 5 km
  • U16 hommes : 7,5 km
  • U18 dames : 7,5 km
  • U18 hommes : 10 km
  • U20 dames : 10 km
  • U20 hommes : 10 km
  • Seniors dames : 10 km
  • Seniors hommes : 10 km

 

Par ailleurs, une tombola sera organisée le samedi avec une paire de ski à gagner. Le public est bien entendu invité à prendre part au spectacle, et pourra se revigorer et se restaurer auprès de la buvette et des espaces de restauration mis en place. « J'ai vraiment hâte d'être samedi. Mais en même temps, j'ai aussi envie d’être dimanche, que tout se soit bien passé, et qu'on boive la petite bière de fin pour souffler un bon coup, en étant tous très fiers de nous » conclut Charlotte Barthelet.

 

Du 21 février au 5 mars, Planica, en Slovénie, reçoit les championnats du Monde de ski  nordique. C’est la première fois que ce pays accueille cet évènement. Au programme : ski de fond, combiné nordique et saut à ski. Le ski de fond et le saut à ski lanceront officiellement la compétition mercredi.

Nous suivrons avec intérêt le combinés Laurent Muhlethaler du SC Prémanon, Mattéo Baud de l’Olympic Mont d’Or et Gaël Blondeau du Mont Noir. En saut à ski, on notera la présence de la sauteuse Joséphine Pagnier, originaire de Chaux Neuve.

C’est un évènement historique qui se déroule actuellement dans le massif du Jura. La station des Rousses accueille jusqu’à dimanche la Coupe du Monde de ski de fond. Les meilleurs fondeurs de la discipline sont présents. Parmi eux, le Norvégien Johannes Klaebo, actuel leader de la Coupe du Monde , vainqueur de trois gros globes de cristal (2018, 2019 et 2022). Les Jurassiens et passionnés de la discipline apprécient que le Massif du Jura soit à l’honneur ce week-end. Pour Nicolas Michaud, le directeur de la course, l’objectif est atteint et place au spectacle. Les organisateurs veulent s’inscrire dans la durée. L’idée d’accueillir la Coupe du Monde de ski de fond aux Rousses fait partie des objectifs pérennes. L’échéance de tous les deux ans serait un bon rythme.

La compétition démarre ce vendredi, à 12h, par le 10 kilomètres skate dames. A 14h45, les hommes prendront le départ du 10 kilomètres skate également. A suivre, ce samedi à 12h, les qualifications sprint hommes et dames. Les finales sont programmées à 14h30. Enfin, cette manche jurassienne se terminera par les mass starts dames et hommes ce dimanche, respectivement à 12h45 et 14h45.

L'interview de la rédaction . Nicolas Michaud, directeur de la course

 

En raison d’un enneigement insuffisant, les organisateurs de la Transju’Jeunes ont décidé de reporter l’évènement. Tous les jeunes de 7 à 19 ans, amoureux de ski de fond, seront finalement attendus le 1er février sur la station des Rousses. Il faudra néanmoins que l’or blanc soit au rendez-vous à cette date. Ce qui n’est pas encore assuré. Les inscriptions sont de nouveau ouvertes jusqu’au mardi 17 janvier.

Le Massif du Jura s’apprête à accueillir deux grands évènements sportifs. Après quatre ans d’absence, le stade de Chaux Neuve sera à nouveau le théâtre d’une manche de la Coupe du Monde de combiné nordique. La compétition se déroulera les 21 et 22 janvier prochains. Le Doubiste Mattéo Baud et les Jurassiens Marco Heinis et Laurent Mühlethaler défendront les couleurs françaises. A suivre également, la Coupe du Monde de ski de fond qui, pour la première fois de son histoire, fera étape dans le Jura. Le rendez-vous est fixé du 27 au 29 janvier sur le stade des Tuffes, dans la station des Rousses.