Choix du secteur :
Se connecter :
 

Deux licenciés du CPB participent en cette fin de semaine aux championnats du monde de lutte gréco-romaine à Belgrade, en Serbie. Pour Léo Tudezca (60 kilos) et Stéfan Clément (63 kilos), cette compétition est l’une des trois épreuves qualificatives pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris. Si les résultats ne sont pas au rendez-vous cette fois-ci, les lutteurs bisontins pourront y croire encore en Azerbaïdjan en avril prochain et en Turquie du 9 au 12 mai.

Le lutteur Bisontin Léo Tudezca participera aux prochains championnats d’Europe qui se disputent actuellement à Zagreb en Croatie. Léo évoluera en lutte gréco romaine dans la catégorie des 60 kilos. Pour l’athlète bisontin, la compétition démarrera le 22 avril prochain. Cette épreuve est importante en vue des prochains championnats du monde senior, qui seront qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.  

Le CPB organise ce samedi et ce dimanche les championnats de France de la discipline dans la catégorie senior. Garçons et filles auront à cœur de réussir leur passage en terre bisontine pour décrocher les titres mis en jeu et les sélections pour les championnats européens et internationaux qui en découlent.  Pour le club du président Max Tudezca, organiser un tel évènement,  est quasiment une obligation. Comme pour les sports collectifs, jouer à domicile est un plus indéniable. « On est toujours en situation plus favorable. On dort chez soi. On se prépare dans son club. On a son public et sa famille. C’est toujours plus favorable » exolique-t-il.

Trois catégories

Les trois catégories qui caractérisent la discipline seront présentes. Les meilleurs lutteurs français s’affronteront en lutte libre, lutte gréco-romaine et lutte féminine. Le club bisontin motive de sérieuses ambitions. Le président Tudezca compte notamment sur trois de ses licenciés pour enrichir le palmarès du Cercle Pugilistique Bisntin. Les performances de Stéfan Clément, Givi Davidovi, qui rêve d’un doublé en lutte libre et lutte gréco-romaine et Léo Tudezca. Deux sociétaires chevronnés, capable de s’imposer, manqueront à l’appel : Ilman Mukhtarov et Rassoul Altamirov qui, blessés, resteront à la maison.

Besoin de soutien

Le CPB compte sur la venue en masse de son public, toujours impatient de soutenir les siens. Parmi les temps forts, il y a bien entendu les finales, qui se disputeront à 16h ce samedi après-midi et à 15h le lendemain.

L'interview de la rédaction / Max Tudezca ( président du CPB)