Choix du secteur :
Se connecter :
 

Dans un communiqué de presse, les élus du Groupe Génération·s, Social, Ecologie, Démocratie du conseil municipal de Besançon « appuient la proposition d’Anne Vignot sur la légalisation du cannabis ». Selon Kevin Bertagnoli et son équipe : « la légalisation est le meilleur moyen d’anéantir le trafic et ruiner les trafiquants en coupant leur principale source de financement », « c’est un moyen de protéger nos enfants en contrôlant l’âge des clients et les produits consommés » et « permettre le redéploiement des moyens humains et matériels dédiés à la lutte anti-drogue et aux autres enjeux de tranquillité publique.

Le 10 septembre dernier, la Ville de Besançon a lancé la première des trois grandes étapes de sa démarche citoyenne qui consiste à consulter les Bisontines et les Bisontins pour améliorer le quotidien à Besançon. Rappelons que l’équipe municipale a réservé une enveloppe de 250.000 euros pour la mise en place des projets pensés et soutenus majoritairement par les locaux.

Samedi, pour informer le plus grand nombre, l’élu Bisontin Kevin Bertagnoli, délégué à la démocratie participative, et ses équipes ont profité de quelques évènements bisontins pour faire connaître leur initiative. D’autres destinations sont d’ores et déjà prévues.

Déjà une dizaine de projets recensés

Preuve que cette initiative trouve un écho favorable auprès de la population, une dizaine de projets ont été déposés sur la plateforme dédiée. Si la population est parfois interrogative sur cette démarche, elle la trouve intéressante et pertinente. Cette phase d’appel à projets se terminera le 15 octobre. S’en suivra un temps d’analyse de ces initiatives par les services de la ville afin de vérifier que ces derniers sont conformes au règlement intérieur du budget participatif, d’estimer leur coût réel et leur faisabilité. En février ou mars 2023, les projets retenus seront proposés au vote et chacun, à partir de 16 ans, habitants de Besançon, contribuables locaux, associations, étudiants et apprentis, pourra soutenir trois projets parmi ceux  proposés.

Comment faire ?

Le dépôt des projets peut se faire en ligne ou en version papier. Dans ce dernier cas, le dossier est à retirer à l’accueil de la mairie de Besançon, dans une maison de quartier ou auprès du service Démocratie participative de la ville (27 Rue Alfred Sancey). La période de dépôt est prévue jusqu’au 15 octobre. Pour de plus amples informations : https://atelierscitoyens.besancon.fr/

L'interview / Kevin Bertagnoli

Christiane Taubira a remporté hier la primaire populaire à gauche. Selon les chiffres nationaux communiqués, 84,1% des 467.000 inscrits ont participé à ce scrutin. L’ex-garde des sceaux arrive en tête avec la mention « bien plus ». Elle arrive devant l’écologiste Yannick Jadot et l’insoumis Jean-Luc Mélenchon. Anne Hidalgo n’apparaît qu’en cinquième position. Beaucoup s’interroge sur l’utilité de cette primaire. D’autant plus qu’aucun candidat de gauche ne souhaite se plier à cette consultation.

Kevin Bertagnoli, coordinateur du groupe local de Besançon pour ce scrutin, se félicite du taux de participation. L’élu bisontin appelle d’ores et déjà à l’union à gauche. « Seule possibilité », selon lui, pour se qualifier pour le 2è tour et espérer remporter l’Elysée. « Si le rassemblement ne se fait pas, ce sera, effectivement, une candidature de plus » explique M. Bertagnoli. Et de conclure : « L’idée, ce n’est pas qu’il y ait un leader et le silence de tous les autres, mais qu’une force collective où chacun trouve sa place voit le jour. Les prochains sondages d’opinion seront scrutés à la loupe par les différents politiques. Affaire à suivre.

 L'interview de la rédaction / Kevin Bertagnoli