Choix du secteur :
Se connecter :
 

A presque un mois des élections européennes, qui se dérouleront le 9 juin prochain, la Maison de l’Europe et la région académique de Bourgogne Franche-Comté, avec le soutien de la Ville de Besançon, organisent, ce jeudi, une simulation du conseil des ministres européens sur le thème du Pacte vert et la neutralité carbone. Une trentaine d’élèves du lycée Pasteur joueront le rôle des Ministres des Etats membres et mèneront des débats pour trouver un compromis et adopter un texte fictif sur l’environnement, l’énergie et l’industrie automobile.

Ce jeudi 15 février, dans la salle du conseil municipal de Pontarlier, la Maison de l’Europe de Bourgogne Franche-Comté organise une simulation du Parlement européen. Cette simulation s’adresse aux élèves des lycées Xavier Marmier et les Augustins, qui suivent les cours de Sciences économiques et sociales. L’exercice a pour objet d’approfondir les connaissances du processus législatif de l’Union européenne, en s’y confrontant sous la forme d’un jeu de rôle.

Emmanuel Macron participera jeudi à un sommet européen extraordinaire à Bruxelles. Le Chef de l’Etat en profitera pour évoquer les manifestations et la colère des agriculteurs avec la présidente de la Commission , Ursula Von der Leyen.

A l’occasion de la Journée de l’Europe qui se tiendra  le 9 mai dans tous les États membres de l’UE, Besançon fête cet événement Place de la Révolution samedi 7 mai de 11h à 19h.

Chaque année la Fête de l’Europe a lieu le 9 mai, date qui rappelle l’anniversaire de la déclaration de Robert Schuman qui en 1950 a posé la première initiative pour la construction européenne. « C’est important pour nous de rappeler cette pierre angulaire de l’histoire de l’Union Européenne, qui permet aujourd’hui d’arriver à presque 80 ans de paix » confie Julien Péa, directeur de la maison de l’Europe en Bourgogne Franche-Comté. Il rappelle le but de cette fête : « Fêter l’Europe, la diversité européenne, et nos valeurs fondamentales de liberté ». Cela fait deux années que cette journée n’a pas pu avoir lieu en raison du Covid, son retour cette année se déroulera sur la Place de la Révolution comme à son habitude.

Place à la jeunesse

Cette Fête de l’Europe est placée sous le signe de la jeunesse et pour cette occasion, de jeunes talents bisontins sont mis à l’honneur avec une scène ouverte à partir de 14h et jusqu’à 19h. Vont s’enchaîner plusieurs performances musicales avec différents groupes dont un groupe de Hip-Hop composé de musiciens professionnels qui viennent d’Allemagne. Le directeur précise que tous les concerts sont gratuits. Des stands informeront sur l’UE, sur la diversité de ses pays ou encore sur son fonctionnement. Cette édition, axée sur la jeunesse, accueillera aussi une partie liée à la mobilité. Elle renseignera le public sur comment étudier à l’étranger ou faire un stage. Julien Péa l’assure : « C’est un événement qui se veut familial, festif et bon enfant ».

La maison de l’Europe est active toute l’année

Outre la Fête de l’Europe, la maison de l’Europe organise tout au long de l’année des activités. Que ce soient des activités de formation, de dialogue citoyen, ou encore de faire avancer des idées comme avec la conférence sur l’avenir de l’Europe qui va se clôturer. La maison de l’Europe veut montrer ce qu’est l’Europe et ce qu’elle apporte. Le directeur conclut en montrant l’importance qu’à l’Europe dans la région : « C’est 1 milliard et demi d’euros entre 2021 et 2027, qui seront apportés par l’UE pour les territoires de Bourgogne Franche-Comté ».

L'interview de la rédaction/ Julien Péa

Ce vendredi 4 mars, dans le cadre de la venue de Yves Bertoncini, président du Mouvement Européen France, Anne Vignot, la maire de Besançon, et son invité apporteront leur soutien au peuple ukrainien. Cette action s’inscrit dans le cadre d’un mouvement collectif qui invite à évoquer l’engagement du grand poète bisontin Victor Hugo en faveur de l’Europe. 

Ils se rendront sur l’esplanade des Droits de L’Homme, où se trouve la statue de Victor Hugo pour exprimer leur attachement commun à l’Europe, à l’heure ou Vladimir Poutine a déclaré la guerre à l’Ukraine. « Plus que jamais, la sécurité et la paix doivent passer par une Europe forte et unie » précise le communiqué de presse de la Ville de Besançon.