Choix du secteur :
Se connecter :
 

Depuis ce matin, les jeunes français ont repris le chemin de l’école. Cette année, Christine Bouquin, la présidente du département du Doubs a choisi, parmi les 61 collèges que compte le département du Doubs, de se rendre à Ornans, au collège Pierre Vernier. Un moyen d’apprécier les moyens mis à disposition à cet établissement scolaire. En 2021, le Département du Doubs a budgété environ 35 millions d’euros pour la politique des collèges. A cela viennent s’ajouter 850.000 euros supplémentaires pour répondre aux enjeux sanitaires du moment et renforcer les équipes pour lutter contre la diffusion du virus dans les collèges du département. Christine Bouquin est au micro de la rédaction.

A travers ce déplacement dans la vallée de la Loue, Christine Bouquin a voulu mettre en valeur l’engagement de sa collectivité sur tous les territoires, qu’ils soient ruraux ou urbains. La patronne du Département du Doubs a voulu également mettre en exergue les différentes politiques qu’elle soutient, comme l’inclusion des élèves en situation de handicap le renforcement des circuits courts dans la conception et la préparation des repas en direction des jeunes et le développement du numérique.

Soutien aux agents des collèges

Une fois n’est pas coutume, Christine Bouquin a souhaité commencer sa visite par un temps d’échange et de discussion avec les agents du collège Pierre Vernier. L’élue est venue les remercier pour « l’investissement dont ils ont fait preuve depuis le début de la pandémie ». Les agents en ont également profité pour lui faire part de la situation actuelle de l’établissement, qui se trouve en sous-effectif, ce qui rend la tâche de travail encore plus compliquée. A Ornans, comme dans beaucoup d’autres collèges du département, seuls les élèves de sixième ont fait leur rentrée ce jeudi. Les élèves des autres niveaux seront de retour à compter de ce vendredi.

L'interview de la rédaction : Christine Bouquin

Ce jeudi, la présidente sortante du département Christine Bouquin a logiquement été réélue à la tête du Conseil du Doubs pour un second mandat. L’élue avait fait son entrée en 2001 au sein de l’assemblée

Avec 24 voies en sa faveur, contre seulement 12 pour Raphaël Krucien, leader de l’opposition (ndlr : deux élus ont également voté blanc), Christine Bouquin a ce jeudi été réélue à la tête du département pour 7 ans. La native de Maîche a humblement fêté sa victoire en remerciant ses électeurs pour la confiance renouvelée, à commencer par ceux de son canton, qui lui sont fidèles depuis 20 ans maintenant : « Maîche, c’est chez moi » a-t-elle rappelé devant les 37 autres élus. Une victoire mesurée car la présidente le sait, le taux d’abstention a atteint de tristes records lors de ces élections. Un constat partagé par celui ayant partiellement présidé la séance, en référence de doyen, Albert Matocq-Grabot : « Cette élection ne restera pas comme une référence démocratique. Nous avons tous été élus avec environ 20% de participation, nous n’avons pas beaucoup de légitimité » a-t-il confié en début de séance.

Dignité de la personne, Mobilité, Proximité 

Une fois réélue, Christine Bouquin a également fait part des priorités qui seront les siennes et celles de sa majorité. Lors de ses différents déplacements, tant durant son premier mandat que durant sa récente campagne, l’élue de droite a recueilli les témoignages de nombreux Doubiens qui l’ont massivement alertée sur trois points distincts : la dignité de la personne, la mobilité, et la proximité. Dans ce cadre, le département s’attèlera à améliorer de nombreux aspects. Lutte contre l’isolement, amélioration des conditions de vie pour les personnes handicapées, développement du numérique, des modes de transports doux, augmentation de la présence des services publics, ou encore engagement pour les rivières sont autant d’actions qui seront prises dès le début de ce nouveau mandat pour la présidente Christine Bouquin.

Liste des vice-présidents

Présidente : Christine BOUQUIN

1er VP : Ludovic FAGAUT

  VP : Florence ROGEBOZ

  VP : Philippe ALPY

  VP : Béatrix LOIZON

  VP : Denis LEROUX

  VP : Chantal GUYEN

  VP : Jean-Luc GUYON

  VP : Patricia LIME VIEILLE

  VP : Serge RUTKOWSKI

10è VP : Jacqueline CUENOT-STALDER

11è VP : Olivier BILLOT

 

Mercredi matin, Christine Bouquin, présidente du Doubs, tenait une conférence de presse au kiosque Granvelle à Besançon, entourée de son équipe et des binômes candidats aux élections départementales. L’objectif : soutenir ses alliés, et appeler à se mobiliser dimanche dans les urnes.

 

« J’en appelle à tous ceux qui ne sont pas venus au premier tour »

 

Une invitation qui a été martelée par la présidente du département, largement arrivée en tête dans son canton, celui de Maîche, avec 71,12% des suffrages exprimés. Si son poste de conseillère régionale n’est pas véritablement menacé, ses concurrents du Rassemblement National Christian Jeandenand et Geneviève Mougin ayant rassemblé 21,02% des voix, sa présidence du département peut l’être en cas de victoire de l’opposition. Présents sur 15 cantons, et en tête sur 10 d’entre eux au soir du premier tour des élections départementales, le véritable enjeu pour Christine Bouquin est de garder cette équipe pour « poursuivre et pour pouvoir gérer le département, dans toute sa diversité, avec le sens de l’engagement ».

                                                                                               bouquin canton

Pour rappeler ses compétences, le département œuvre au niveau de quatre grands axes : la solidarité et la cohésion territoriale (l’action sociale, l’enfance, les personnes handicapées, les personnes âgées). L’éducation, notamment sur la construction, l’entretien et l’équipement des collèges. L’aménagement et les transports (équipement rural, remembrement, gestion de l’eau, voirie départementale…). Et l’action culturelle et sportive.

 

« Une équipe unie, expérimentée, renouvelée, avec de vrais projets »

 

Tels ont été les mots de Christine Bouquin pour définir la constitution de son équipe, en qui la présidente place toute sa confiance, et ses plus profondes convictions. « Mobilisez-vous dimanche, si vous voulez une équipe solide, à qui vous avez déjà fait confiance en 2015 ». Avant de poursuivre son discours galvanisant. « N’allez pas vers l’utopie, allez vers la réalité, la responsabilité, le travail, l’engagement. Nous sommes dans l’humain et l’aménagement du territoire. Nous sommes des candidats engagés et présents sur tous les cantons. Il n’y a pas d’artifice chez nous. Nous savons rassembler, nous savons fédérer, nous savons écouter, et nous saurons travailler pour les habitants de notre magnifique département du Doubs ».