Choix du secteur :
Se connecter :
 
Les joueurs du Grand Besançon Doubs Handball refoulaient le parquet ce lundi 26 juillet. Benoît Guillaume, le nouveau coach ayant signé pour 2 ans, accompagné de Lionel Geoffroy, le vice-président du secteur professionnel, ont tenu un point presse avant le premier entraînement de la saison. Ce sont ensuite Thibaud Arteaga, joueur emblématique du GBDH, et Jotham Mandiangu, un pivot prêté par Istres qui ont répondu aux questions des journalistes. La compétition reprendra pour eux le 10 septembre, à Billière.

 

View the embedded image gallery online at:
https://pleinair.net/details/itemlist/tag/GBDH#sigProId8ee78547d9

 

Créer un collectif

 

Le bruit des chaussures crissant sur le parquet a de nouveau résonné ce lundi au Palais des Sports Ghani Yalouz de Besançon. Sous la houlette de Lionel Geoffroy, chartrain d’origine, les joueurs du GBDH ont effectué leur premier entraînement de la saison. « Les premières pierres du projet sportif » selon Benoît Guillaume. « Nouveau coach, nouveau mode de jeu, quelques arrivées. Il faut créer de la cohésion entre tout ça pendant les 15 prochains jours, puis affiner, affûter, et progresser tout au long de la préparation pour continuer à progresser dans la compétition » explique le nouvel entraîneur. Ayant toujours connu des équipes à vocation offensive, Benoît Guillaume ne cache pas sa philosophie : mettre un but de plus que l’adversaire. Porté sur un jeu ouvert, le coach qui dispose d’un groupe jeune souhaite « mettre le plus d’huile dans tous les rouages possibles, de développer les savoir-faire individuels, mais surtout la maîtrise collective de ce groupe ».

 

Benoît Guillaume, le nouvel entraîneur du GBDH :

 

 

Franchir un palier

 

« Le GBDH vient de vivre trois, quatre saisons en étant à la lutte, voire en étant descendu en N1. L’objectif pour moi, c’est de l’amener au-dessus de ce niveau de jeu, et d’empiler des points un peu plus que les saisons précédentes, pour se situer sur un maintien tranquille » souligne Benoît Guillaume. Pas d’objectif de montée pour l’instant donc selon l’entraîneur. Mais de faire d’abord un pas en avant par rapport aux dernières saisons, avec une condition nécessaire : faire du Palais des Sports une forteresse.

 

 

« Faire du fief, un endroit où tout le monde craint de venir »

 

« Une forteresse qui va être attaquée de toutes parts » souligne le coach du GBDH. En effet, des gros concurrents sont attendus au Palais des Sports Ghani Yalouz, comme Ivry, Tremblay, ou encore Pontault. Des adversaires redoutables, promettant de donner du fil à retordre aux bisontins. Mais des challenges, s’ils sont relevés, qui « permettront de nourrir des ambitions » explique Benoît Guillaume. « Mais comme ça va être compliqué, si on n’y arrive pas, on se devra d’être brillant à l’extérieur. En étant capables d’aller renverser des montagnes loin de nos bases », poursuit-il.  

 

Jotham Mandiangu et Thibaud Arteaga : 

 

View the embedded image gallery online at:
https://pleinair.net/details/itemlist/tag/GBDH#sigProIdcd7131ecbd

 

 

 

 

La belle histoire continue pour Alex Vallet au GBDH. Arrivé d’Orchamps-Vennes en 2015, le pivot de 21 ans vient de parapher son premier contrat professionnel à Besançon. Pilier de la défense bisontine, le jeune franc-comtois se voit récompensé de sa belle saison. Lancé chez les pros en 2018 par Dragan Zovko, Alex Vallet semble faire partie intégrante du nouveau projet mené par le nouvel entraineur Benoit Guillaume.

Le GBDH annonce la prolongation de son ailier gauche Xavier Labigang. Arrivé de Belfort (N1) en tant que joker médical en 2019, ce dernier s’est très vite imposé comme un titulaire indiscutable. Cette saison aura été celle de la confirmation jusqu’à une malheureuse blessure à la cheville le privant des 8 derniers matchs. Désormais lié au club franc-comtois jusqu’en 2022, Xavier Labigang sera de nouveau opérationnel dès la reprise de l’entrainement fin juillet.

Le GBDH officialise un nouveau départ. Un an seulement après son arrivée, Christopher Corneil quitte déjà le club bisontin. Le demi-centre de 28 ans, qui jouait en Espagne la saison dernière, n’aura bénéficié que d’un maigre temps de jeu dans la cité comtoise. Pas dans les plans de Dragan Zovko, ce dernier a marqué 11 buts en 25 matchs cette saison.

Arrivé il y a trois saisons à Besançon, l'arrière droit bisontin Tino Franic a décidé de poursuivre l'aventure avec le Grand Besançon Doubs Handball la saison prochaine. Il vient de s'engager pour une saison supplémentaire.

Malgré une saison compliquée, le GBDH peut nourrir quelques motifs de satisfaction. Le club bisontin est bien représenté pour les récompenses individuelles annuelles en Proligue. Luka Brkljacic et Thibaud Arteaga sont nominés dans plusieurs catégories. Meilleur joueur et meilleur demi-centre pour le premier. Meilleur joueur, meilleur espoir, et meilleur ailier droit pour le second. Pour voter, rendez-vous jusqu’au 4 juin, sur le site de la LNH.