Choix du secteur :
Se connecter :
 

Nationale 3

FC Morteau Montlebon 2 – 0 FC Valdahon Vercel

Montceau 0 – 2 FC Grandvillars

Gueugnon 3 – 0 Pontarlier

32è de finale de la Coupe Bourgogne-Franche-Comté

Lure 3 – 3 Noidanais (4 TAB 2)

Roche Novillars 0 – 0 Levier ( 4 TAB 5)

Belfort Sud 1 – 1 FC Sochaux Montbéliard (2) ( 5 TAB 4)

Héricourt 1 – 2 Vesoul

Bart 1 – 1 US Pont de Roide Vermondans ( 2 TAB 3)

Audincourt 3 – 0 Les Ecorces

FC Grand Besançon 0 – 3 Saint Vit

La Clayette 3 – 2 Jura Lacs

Saint Jean Losne 0  – 3 Racing Besançon

Skelly Alvero, milieu de terrain de 19 ans, formé au FC Sochaux Montbéliard, a signé un contrat professionnel pour trois saisons avec son club formateur qui prendra effet dès cet été. Le milieu de terrain offensif, au gabarit imposant (2m02 pour 93 kg) ? s’est engagé jusqu’en juin 2025.

Ils méritent cet épilogue heureux. Ce dimanche après-midi, les U19 nationaux du CA Pontarlier se sont imposés sur le score de 1 but à 0 face au Paris FC, le 3è de ce championnat des plus relevés, qui concentre l’élite de la nouvelle génération de footballeurs français. Le groupe de Romain Pogeant ne baisse jamais les bras et ça paie. Bravo les gars.

 

L’ASC Velotte, club de football créé à la fin des années 70 et durant les années 80, est devenu en 2022, le troisième club avec le plus de licenciés à Besançon. Avec plus de 200  pratiquants, il se classe juste derrière le Racing Besançon (580 licenciés) et le Besancon Football (466 licenciés). Le club velottier connait une vraie croissance, alors qu’une baisse des effectifs bisontins de 23% est à noter depuis la saison 2017/2018. Mais d’où vient cette hausse au sein de ce club de quartier ? Benjamin Besançon, président du club de l’ASC Velotte, a répondu aux questions de Sacha Froment, qui a récemment effectué son stage de 3è au sein de Radio Plein Air.

Parmi les clubs qui comptent à Besançon

Benjamin Besançon nous a fait part de ses principales ambitions pour Velotte. Il  veut que « le club préforme des joueurs avec du potentiel, pour qu’ils puissent rejoindre  des centres de formation ». Pour ses équipes, il veut également qu’elles réhaussent leur niveau pour prendre toute la place qu’elles méritent au sein du football bisontin. Parmi les autres ambitions du président, celle de créer davantage de lien avec les habitants du quartier. Un bon moyen pour recruter aussi de nouveaux bénévoles et joueurs. Alors qu’il y a 3 ans, 91 licenciés composaient les différentes équipes, aujourd’hui, ils sont 200 à taper dans le ballon. « Le bouche à oreille est un formidable vecteur de communication. La meilleure des publicités, c’est lorsque des  copains en parlent à d’autres copains » reconnaît Benjamin Besançon.

L’objectif de 300 licenciés

Chez les U15, on aime partager sa passion avec d’autres. Dernièrement, Basile a rejoint les rangs de l’ASC Velotte. Lui, aussi, a été séduit par l’ambiance amicale qui y règne. Pour rien au monde, il ne porterait une autre couleur. Mais où ce club de quartier compte s’arrêter ? Benjamin Besançon s’est fixé le cap des 300 licenciés. Selon le responsable, « c’est en atteignant ce niveau que le club pourra s’inscrire dans la durée et la maturité ». Une nouvelle étape pourrait être franchie lors de la prochaine saison. Affaire à suivre.

L'interview de la rédaction

 

La préfecture du Doubs indique que le préfet a pris un arrêté interdisant le déplacement des supporters de l’AC Ajaccio pour la rencontre du 19 février prochain contre le FC Sochaux Montbéliard à Bonal. Ce match compte pour la 25è journée du championnat de France de Ligue 2. Pour le représentant de l’état « un risque élevé de troubles à l’ordre public » est réel. Par ailleurs, la possession, le transport et l’utilisation de tous pétards, fumigènes et de tout objet pouvant être utilisés comme projectiles sont interdits. Tout comme la possession et le transport de boissons alcoolisées. Dans ces conditions, on a appris que le déplacement de plus de 260 supporters ajacciens avait été annulé.

Il aura fallu attendre la fin de la rencontre pour voir le FC Sochaux Montbéliard s’imposer. Ce samedi soir, dans la cadre de la 24è journée de Ligue 2, les Lionceaux se sont imposés sur le score de 3 buts à 1 à Grenoble. Gaëtan Weissbeck (31è), Tony Mauricio, sur penalty à la 87è minute de jeu et Yann Kitala ((90+1) sont les héros du soir. Avec 44 points, les Sochaliens occupent la troisième place au classement.

National 2

Paris Atlético 1  – 0 ASM Belfort

Jura Sud 1 – 0 Aubagne FC

National 3

Saint Apollinaire 2 – 2 Pontarlier

FC Morteau Montlebon 1 – 0 Selongey

Racing Besançon 1 – 1 FC Grandvillars

Dijon (2) 1 – 1 Besançon Football

Paron 0 – 2 FC Sochaux Montbéliard

FC Valdahon Vercel 0  – 1 Jura Dolois

Le FC Sochaux-Montbéliard se déplace à Grenoble ce samedi dans le cadre de la 24ème journée de championnat de Ligue 2. Actuellement 4ème au classement, les lionceaux restent sur deux matchs nuls frustrants contre des équipes mal classées. Cependant ils n’ont plus connu la défaite en championnat depuis le 20 novembre dernier. Ils joueront à 19h contre des Grenoblois traversant une phase difficile et qui pointent à la 18ème place. Méfiance tout de même, « il s’agit d’une équipe qui joue sa survie et qui donnera tout » souligne Omar Daf, l’entraîneur sochalien.

 

Quelques statistiques :

 

Grenoblois et Sochaliens se sont affrontés à six reprises en Isère, dont quatre fois en Ligue 2. 

Le FCSM a d’abord joué contre le FC Grenoble, s’inclinant 3-0 en 1963/1964 avant de s’imposer 5-0 en 1987/1988.

La deuxième (et dernière à ce jour) victoire sochalienne date du 30 mai 2009, en Ligue 1 en clôture de la saison avec un but signé Mevlut Erding, synonyme de maintien. 

Un autre match s’est disputé en Ligue 1 le 17 avril 2010, qui avait accouché du seul match nul (2-2) entre les deux équipes.

Les Jaune et Bleu restent sur deux revers au Stade des Alpes : le 27 juillet 2018, en ouverture du championnat (1-0) et la saison dernière, le 20 avril 2021 (2-0) lors de la 34e journée de Ligue 2 BKT.

On disputait ce week-end la 13è journée de championnat en national 3. On notera la belle victoire du CA Pontarlier à Paron (4-1). Le Racing Besançon ne gagne plus. Le groupe de Jean-Marc Trinita est sorti d’un match nul (2-2) de son déplacement face à la réserve du  FC Sochaux Montbéliard. Morteau Montlebon s’est incliné contre la réserve dijonnaise. Jura Dolois est allé s’imposer à Grandvillars. Le Besançon Football et Gueugnon se sont quittés sur le score de 1 but partout.

Au classement, le leader, le Racing Besançon,  ne gagne plus et voit la réserve du FC Sochaux Montbéliard se rapprocher dangereusement. Cette dernière est désormais à cinq points des Bisontins, qui présentent néanmoins un match en retard, contre Pontarlier. Avec trois matches en retard, Pontarlier est 10è. Avec 23 points, soit huit de retard sur le leader bisontin, Jura Dolois, troisième, conserve sa place sur le podium.

Ligue 2

FC Sochaux Montbéliard 1 - 1 Amiens

Nationale 2

Belfort – Haguenau (reporté)

Chasselay 2 – 0 Jura Sud

Nationale 3

Montceau – FC Valdahon Vercel (reporté)

Besançon Football 1 – 1 Gueugnon

FC Grandvillars 1 – 2 Jura Dolois

Dijon (2) 3 – 1 FC Morteau Montlebon

Paron 1  – 4 CA Pontarlier

FC Sochaux Montbéliard (2) 2 – 2 Racing Besançon