Municipales : « Je serai le premier maire écologiste de Besançon »

Conférence de presse ce matin à Besançon.

Municipales  : « Je serai le premier maire écologiste de Besançon »

Ce samedi matin, Eric Alauzet, en présence d’une quarantaine de militants et soutiens, a lancé officiellement sa campagne pour les municipales de mars prochain à Besançon. Symboliquement, le candidat de la République En Marche a choisi le Bar « l’Echappée Café », implanté rue Victor Hugo, au centre-ville, pour lancer sa campagne. Toujours dans le registre de la symbolique, il a opté pour le champ lexical du cyclisme pour évoquer le chemin politique qu’il a parcouru et qu’il lui reste encore à parcourir avant d’atteindre l’objectif ultime. « J’ai souvent été en situation d’échappée. J’ai souvent rejoint le peloton pour retrouver les forces. Mais cette fois-ci, le tracé est favorable. Nous sommes bien entraînés. Nous sommes armés pour aller jusqu’au bout » a-t-il déclaré.

Durant environ 50 minutes, le candidat à la mairie de Besançon a décliné les piliers de son programme politique et quelques actions qui en découlent. L’environnement, le soutien au monde économique et aux porteurs de projets et le soutien à la population, à travers les services publics, la sécurité, l’éducation, la culture, le sport, … font partie de ses engagements. Eric Alauzet a fait savoir que son programme n’était pas encore finalisé. Tout comme la composition de sa liste.

Les actions

Rappelons que cette première présentation du programme est le fruit de rencontres avec 2300 bisontins, issus de tous les secteurs de la Ville, menées entre mai et juillet derniers.

L’environnement : « Je serai le premier maire écologiste de Besançon » a déclaré Mr Alauzet. Pour cela, il annonce un grand plan de végétalisation et renaturation de la ville, qui commencera par la place de la Révolution, puis la rue de la République, Chamars et le Boulevard. La population sera impliquée dans cette démarche.

Parmi les autres mesures annoncées : un plan de résorption des embouteillages avec l’agglomération.

La ville de la créativité

L’accompagnement des acteurs économiques, des porteurs de projets et des étudiants pour leurs projets professionnels.

Faire de Besançon, une référence en matière de tourisme.

Sur le site de l’ancien hôpital Saint-Jacques, Eric Alauzet évoque la construction d’une salle de concert, d’hébergements intergénérationnels et d’un site industriel.

Enfin, Temis verra s’implanter des entreprises et des start-up dans les domaines de l’environnement et de la santé, avec notamment une structure spécialisée dans la production de médicaments innovants issus des laboratoires bisontins.

La Ville avec tous

Un plan de rénovation des écoles et de renouvellement du matériel pédagogique.

L’amélioration de l’accueil dans la restauration scolaire.

Une police municipale au service des citoyens, avec des interventions de nuit. A ce sujet, Mr Alauzet n’a pas rangé au placard la délicate question de l’armement des policiers municipaux.

La Ville pour tous

Le renforcement et le déplacement des services publics sur la ville.

Des actions concrètes pour la sécurité de tous, et notamment contre les nuisances sonores et l’ivresse sur la voie publique.

Raccourcir les démarches administratives.

Améliorer, à son niveau, le pouvoir d’achat des Bisontins.

Les Vaîtes

S’il accède aux responsabilités, Eric Alauzet entend revoir le projet des Vaîtes. « Ce projet, vieux de 15 ans, doit évoluer. Son évolution est incontournable » argumente-il. Dans ce cadre-là, il prévoit de créer une convention citoyenne, avec des Bisontins tirés au sort, pour lancer un nouveau projet.

Eric Alauzet
Created : samedi 31 août 2019 14:21 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Eric Alauzet | municipales 2020 | Politique | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.