Bac 2013 : Les candidats ont planché sur l'épreuve de philosophie

Created mardi 18 juin 2013 04:00

La tant redoutée  épreuve de philosophie a donné ce lundi le coup d’envoi du baccalauréat  2013.  Des centaines de milliers de candidats ont découvert à 8h00 leurs sujets, sur lesquels ils pouvaient plancher pendant quatre heures. « Le langage est il un outil ? » « La science se limite t’elle à constater les faits » étaient proposés aux littéraires.  

En série Economique et sociale, les deux questions à traiter au choix étaient: « Que devons-nous à l'Etat? » et « Interprète-t-on à défaut de connaître? ».  Quant aux scientifiques, pour qui la philosophie n'est que coefficient  3,  ils ont eux droit à « Peut-on agir moralement sans s'intéresser à la politique? et « Le travail permet-il de prendre conscience de soi? » Si ces questions n’inspiraient pas les futurs bacheliers, ils leur restaient toujours la fameuse étude de texte.

Reportage à la sortie du lycée Xavier Marmier à Pontarlier. 


Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Castorama : Pas de fermeture en Franche-Comté
21 mars 2019
Neuf magasins Castorama et deux Brico Dépôt sont menacés de fermeture en France d'ici la fin de l'année prochaine. Selon les informations c...
La région Bourgogne Franche-Comté veut accueillir la 1ère usine de batteries nouvelle génération « made in France ».
19 mars 2019
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a profité de la signature du contrat d’industrie du Nord Franche-Comté, ce mardi ...
Haut-Doubs : Un contrat de station pour la période 2019/2023
19 mars 2019
Le conseil départemental du Doubs s’est engagé sur un contrat de station quatre saisons, sur la période 2019-2023, couvrant le territoire de la Commu...
Social: Vers une convergence des luttes à Besançon
19 mars 2019
Environ 800 personnes ont manifesté ce mardi matin à Besançon pour dénoncer la politique sociale du gouvernement. Symboliquement, les manifestants se...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.