Besançon : Scolarisation et inclusion des enfants en situation de handicap

A Besançon, à l’école élémentaire Tristan Bernard, un dispositif externalisé de l’unité d’enseignement de l’IME l’Essor y est implanté.

Besançon : Scolarisation et inclusion des enfants en situation de handicap

La scolarisation et l’inclusion dans des classes ordinaires d’élèves en situation de handicap font partie des objectifs du gouvernement et de l’éducation nationale, mais aussi de l’Agence Régionale de Santé via son Projet Régional de Santé 2018-2022. Selon des chiffres communiqués par le rectorat, « 5027 élèves en situation de handicap sont accueillis dans les établissements scolaires de l’académie de Besançon, soit 24,8% de plus qu’à la rentrée 2013 ». L’objectif étant d’atteindre un taux de scolarisation de 80% à l’horizon 2022. Pour y parvenir l’éducation nationale entend poursuivre un partenariat fort avec les organismes gestionnaires d’établissements médico-sociaux et l’Agence régionale de Santé, tout en renforçant la formation des enseignants. Comme l’a rappelé Jean-François Chanet, le recteur de l’académie de Besançon, cette dernière « continuera à accorder une attention particulière à l’accompagnement des élèves en situation de handicap, en vue de favoriser l’accès à une formation diplômante ». A la rentrée 2017, 443 jeunes sont en situation d’inclusion au lycée, soit 51,2% de plus qu’à la rentrée 2013.

L’exemple de l’école élémentaire Tristan Bernard à Besançon

Bien évidemment, cette scolarisation d’élèves en situation de handicap n’est pas toujours possible. Lorsqu’elle l’est, et qu’elle a été validée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), la prise en charge de l’enfant se fait graduellement, en respectant ses besoins et son évolution et son développement personnel. A Besançon, à l’école élémentaire Tristan Bernard, un dispositif externalisé de l’unité d’enseignement de l’IME l’Essor y est implanté. Cette classe externalisée accueille actuellement dix élèves à temps complet, un élève à mi-temps et trois autres enfants sur un temps réduit. Ils sont encadrés par une professeure des écoles spécialisée ainsi qu’une éducatrice spécialisée de l’IME. Une éducatrice sportive et une psychologue de l’éducation nationale interviennent également afin de favoriser et conforter les apprentissages. Un personnel en contrat aidé est également mobilisé. A ce jour, cinq élèves sont inclus dans les classes de CE1/CE2 et CM1/CM2, en mathématiques, arts visuels et EPS. Par ailleurs, de nombreux projets sont conduits avec les autres élèves dans l’école.

Mme Olga Manière (Directrice de l'IME l'Essor). Mr Jean-François Chanet (Recteur)
Created : lundi 18 juin 2018 17:00 Categories : Actualités locales | Société | Education | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Pontarlier : Des contrôles et des infractions
17 juin 2019
De nombreux contrôles routiers sont effectués chaque week-end sur les routes de la région pour tenter de sécuriser le réseau routier. A Pontarlier qu...
Affaire Daval : Jonathann reconnaît avoir brûlé le corps
17 juin 2019
Ce lundi, s’est déroulée la reconstitution du meurtre d’Alexia Daval, en présence de Jonathann Daval, les parents de la victime, sa sœur et son beau-...
Villars-sous-Ecot : Grave accident de moto
16 juin 2019
Les secours ont pris en charge ce dimanche après-midi, à Villars-sous-Ecot, un motard de 44 ans, grièvement blessé après une chute lors d’une compéti...
Besançon : Faits divers
16 juin 2019
Ce dimanche après-midi, les pompiers du Doubs sont intervenus, vers 15h, à Besançon, Rue de Chamuse, pour porter secours à une femme de 46 ans, victi...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.