DOUBS : Les sangliers causent des dégâts aux cultures

Si la surface agricole impactée peut sembler minime (0,1% selon la FDC25), certaines zones sont beaucoup plus touchées comme par exemple le plateau de Maiche.

DOUBS : Les sangliers causent des dégâts aux cultures

Malgré la prolongation de la période de chasse aux sangliers sur une partie du territoire départemental et l’augmentation du nombre de prélèvements lors de la période de septembre à janvier, l’animal semble encore poser problème. « Nous sommes pourtant passés à 4300 prélèvements cette année contre une fourchette entre 2000 et 4000 précédemment » note-t-on à la Fédération de Chasse du Doubs (FDC25)

Si la surface agricole impactée peut sembler minime (0,1% selon la FDC25), certaines zones sont beaucoup plus touchées comme par exemple le plateau de Maiche.

Des actions administratives ont donc été décidées par la Direction Départementale des Territoires avec des interventions graduées de la part des Louvetiers allant de l’effarouchement au tir d’élimination.

« Une situation que connaissent aussi nos voisins suisses où pourtant l’agrainage souvent décrié n’est pas pratiqué. Ainsi sur le secteur de Neuchâtel 350 prélèvements de sangliers ont eu lieu cette année contre 150 en moyenne habituellement » soulignent les chasseurs du Doubs.

Le dialogue permanent instauré dans le département entre Etat, agriculteurs et chasseurs devrait donc s’intensifier pour que la problématique soit mieux prise en compte et définir les réponses possibles à apporter à l’avenir.

Created : vendredi 23 mars 2018 16:23 Categories : Economie | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.