Pontarlier : Le cabinet éphémère, exemple réussi d'accès aux soins

Ce lundi, les délégués ministériels à l'accès aux soins sont venus visiter le cabinet éphémère de Pontarlier. "Nous repérons les belles initiatives territoriales afin de les envisager sur d'autres territoires" ont-ils expliqués.

Pontarlier : Le cabinet éphémère, exemple réussi d'accès aux soins
Image d'illsutration

Les trois délégués ministériels ont été nommé par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé dans le cadre du plan pour renforcer l'accès aux soins.

Sophie Augros, médecin, Elisabeth Doineau sénatrice de la Mayenne et Thomas Mesnier député de Charente sont chargés de rendre compte des bonnes initiatives réalisées sur le territoire. Hier, ils sont venus constater le travail réalisé à Pontarlier avec le cabinet éphémère.
Depuis l'ouverture le 5 octobre dernier, 30 consultations sont enregistrées en moyenne chaque jour. Pour les délégués ministériels l'idée est de "repérer les belles initiatives territoriales qui peuvent être envisagées sur d'autre territoires. Nous en profitons pour relever les freins et les difficultés rencontrées sur chaque projet pour éviter de les reproduire ensuite" expliquent-ils. 

En Bourgogne Franche-Comté, 68% de la population vit dans une zone éligible à des aides au maintien ou à l'installation de professionnels de santé. "Avec le plan d'accès aux soins l'objectif est de doubler le nombre de pôles santé" a expliqué Elisabeth Doineau sénatrice de la Mayenne.
Patrick Genre le maire de Pontarlier, s'est engagé dans cette démarche de lutte contre les déserts médicaux. Avec l'ouverture du cabinet "l'idée était de répondre à une situation d'urgence pour les patients mais également pour les médecins. Il faut parvenir à répondre aux attentes des patients, tout en diminuant la pression des professionnels de santé".

Les quelques médecins présents au cours de la visite ont confirmé la volonté de travailler ensemble. "Ce cabinet éphémère représente l'idée de travailler en collaboration pour les médecins et non en concurrence. En travaillant ensemble, nous avons moins de pression au travail et nous pouvons satisfaire au mieux les patients".

Thomas Mesnier député de Charente, délégué ministériel à l'accès aux soins
Created : mardi 23 janvier 2018 12:06 Categories : Actualités | Actualités locales | Santé Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Agence Régionale de la Santé | ARS | Député | Médecin | ministre | Pontarlier | santé | Sénateurs
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.