da

Pontarlier : 12è Journée de l’arbitrage

Cette année, quinze candidats, âgés entre 13 et 50 ans, participent à ce temps de formation.

Pontarlier : 12è Journée de l’arbitrage
Mathis et André Perrot, responsable de la commission de recrutement et fidelisation de l'arbitrage pour le District Doubs Sud Haut Doubs

Ce week end, pour la première fois durant trois jours consécutifs, et en internat, le district Doubs Sud Haut Doubs organise sa traditionnelle journée de l'arbitrage. Cette année, quinze candidats, âgés entre 13 et 50 ans, venus de Pontarlier, Maiche, Pierrefontaine les Varans et Besançon, participent à ce temps de formation.

Pour le district, ces journées sont très importantes car elles permettent de recruter de nouveaux hommes en noir, des personnes indispensables pour le bon fonctionnement de nos championnats locaux, départementaux et régionaux. Durant ces trois jours, les stagiaires, encadrés notamment par le conseiller technique régional de l'arbitrage de la Ligue de Franche Comté, acquièrent des connaissances théoriques et pratiques qui leur permettent de connaître et de maîtriser les règles propres à ce sport collectif. Cette première partie de formation sera validée par un examen écrit. Le cursus se terminera par une deuxième partie, où le candidat sera mis en situation lors d'un match.

Mathis et Bernard

Mathis (13 ans) et Bernard (50 ans) sont tous deux licenciés au club de Maîche. Malgré leur différence d'âge, ils participent à la même formation. Pour Mathis, l'arbitrage est une véritable passion. Depuis au moins trois ans, l'adolescent attend avec impatience ce moment où il pourra enfin tenir le sifflet. « Je suis joueur mais maintenant j'aimerais découvrir une autre facette du football. C'est pourquoi, je me suis inscrit dans cette formation » explique Mathis, qui consent que ce rôle et cette fonction ne sont pas aisés. Néanmoins, le jeune homme entend bien gagner en assurance dans les mois et les années à venir. De son côté, Bernard, le Président du club maîchois, s'investit dans cette formation pour notamment répondre aux exigences des instances footballistiques locales qui obligent à chaque club engagé en championnat de fournir un certain nombre d'arbitres. « Je suis également passionné par cette fonction. Cela faisait plusieurs années que j'avais envie de me lancer » explique le quinquagénaire, qui reconnait également qu'il serait bon que 2 à 3 heures de formation sur l'arbitrage soient dispensées, chaque année, dans les clubs, auprès des joueurs et des parents. Histoire de rendre ces acteurs du football français plus tolérants et moins critiques.

Created : samedi 2 novembre 2013 20:41 Categories : Sport | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : arbitres | Haut Doubs | Pontarlier
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.