Au chevet des sentiers du Haut-Doubs

Depuis plus d’un siècle le long de la frontière, des bénévoles entretiennent ce patrimoine naturel qui contribue largement à l’attractivité du territoire.

Au chevet des sentiers du Haut-Doubs
Des deux côtés du Doubs, le travail ne va pas manquer pour les bénévoles.

Défricher, élaguer, ramasser les branches et les arbres, réaménager des morceaux de sentier…Des journées de travail sont régulièrement organisées pour rendre aux sentiers leur accessibilité pour les randonneurs qui pourront découvrir le Pays Horloger comme les Franches-Montagnes en toute sécurité.

Il existe 11 sections des sentiers du Doubs association fondée en 1900 à La Chaux-de-Fonds devenue dans les années 60 franco-suisse. Ses principaux buts sont l’entretien, le développement et le maintien du réseau pédestre dans la vallée du Doubs de Morteau à Saint-Ursanne, une tâche d’autant plus difficile depuis le début d’année. Les intempéries ont en effet laissé des traces avec bon nombre de branches voire même d'arbres tombés au sol ou en équilibre et donc dangereux.

Created : jeudi 15 février 2018 13:06 Categories : Environnement | Tourisme | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.