Météo : Plus de 25° aujourd’hui, samedi 13 octobre, à Besançon

Chacun avait plaisir à profiter de ce soleil généreux. Néanmoins, beaucoup s’interroge sur la normalité de ces températures à deux mois de l’hiver.

Météo : Plus de 25° aujourd’hui, samedi 13 octobre,  à Besançon
Le magnifique parc de la Gare d'Eau

On a battu un nouveau record de température ce samedi 13 octobre en Franche-Comté. Cet après-midi, au meilleur de la journée, plus de 25° ont été enregistrés dans la capitale comtoise. Autant dire que les Bisontins ont apprécié ces conditions estivales en plein mois d’octobre. Promenade, farniente sur les bords du Doubs, petite pause en terrasse, … . Chacun avait plaisir à profiter de ce soleil généreux. Néanmoins, beaucoup s’interroge sur la normalité de ces températures à deux mois de l’hiver.

« C’est agréable, mais il est clair que la nature apprécie moins » explique Pierre. Son amie Christelle est surprise de connaître des températures aussi hautes à Besançon. « La Toulousaine que je suis, n’est pas dépaysée. Ces températures sont identiques à celles que l’on enregistre dans ma région » indique-t-elle. Noémie a participé ce samedi matin à la marche pour le climat en ville. « Nous sommes de plus en plus nombreux à se préoccuper de cette question. Mais il y a encore beaucoup de pédagogie à faire. Certains s’en fichent complètement. Pourtant, il y a urgence. Il faut que les gens changent leur façon de vivre, de consommer et de se déplacer. Sinon, on va droit dans le mur » commente la jeune femme. Célina ne cache pas son plaisir de pouvoir encore laisser sa veste à la maison, néanmoins, la jeune femme a conscience que ces conditions sont « anormales ». « On apprécie, mais quand on y réfléchit, on n’est pas forcément très à l’aise. J’ai remarqué que depuis quelques années, les hivers sont de moins en moins froids. Certes, il y a des pics, mais cela reste à la marge » précise-t-elle.

Quand à Philippe, il est au jardin. Ce jeune grand-père prépare la terre pour le printemps prochain. « Exceptionnellement, il encore possible de récolter quelques légumes cette année. La terre est extrêmement sèche. Elle est très difficile à travailler » narre-t-il. Philippe, lui aussi, est inquiet. « Ces conditions sont très inquiétantes. Que va-t-il se passer dans les années futures ? Ca interpelle. Je suis inquiétant pour mes enfants et mes petits-enfants » conclut-il.

Le reportage de la rédaction
Created : samedi 13 octobre 2018 16:59 Categories : Actualités locales | Société | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.