En Bourgogne-Franche-Comté comme en France, le vote systématique devient minoritaire

Si l’on compte les personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales, c’est 23 % de la population en âge de voter qui est restée à l’écart du processus démocratique.

En Bourgogne-Franche-Comté comme en France, le vote systématique devient minoritaire

Lors des élections présidentielles et législatives de 2017, seul un tiers des Français inscrits sur les listes électorales et résidant en Bourgogne-Franche-Comté ont participé aux quatre tours de scrutin. 51 % ont voté par intermittence, 13 % n’ont pas voté du tout. Depuis 2002 et le rassemblement sur une même année des deux grandes échéances nationales, le taux de vote systématique n’a jamais été aussi bas.

Si  l’on compte les personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales, c’est 23 % de la population en âge de voter qui est restée à l’écart du processus démocratique. Ce désinvestissement électoral concerne au premier chef les personnes les moins diplômées et dont les revenus sont les plus faibles.

Created : jeudi 19 octobre 2017 12:00 Categories : Actualités locales | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.