Besançon : mobilisation de Solmiré pour sortir une mère de famille enceinte de la rue

Après l'appel de l'association, la préfecture a repris son dossier en main pour trouver une solution temporaire.

Besançon : mobilisation de Solmiré pour sortir une mère de famille enceinte de la rue

"Sunday Esosa sera hébergée sur le secteur de Montbéliard très rapidement et le temps du traitement de son dossier" assure la préfecture. Il y a quelques jours, l'association Solmiré Besançon avait lancé un appel de détresse en son nom, dénonçant sa situation. Enceinte et avec son bébé de 18 mois, elle vivrait dans les rues de Besançon depuis le 27 septembre. L'association invitait les militants à envoyer un seul et même mail, posté sur leur page Facebook, à plusieurs organismes et responsables de la région, dont le Préfet. Sunday Esosa devait être reçue par la préfecture du Doubs le 30 octobre prochain. Mais après cette action, une solution d'urgence a pu être débloquée pour elle et son enfant.

Sunday Esosa est actuellement en procédure Dublin, c'est-à-dire que sa demande d'asile est sous la responsabilité d'un seul pays européen. Pour son dossier, il s'agit de l'Autriche, pays dans lequel elle a été réacheminée en fin juillet. Elle y aurait passé deux mois, pendant lesquels sa requête aurait été refusée, avant de revenir à Besançon.  Dans leur publication, l'association soulignait "l’extrême vulnérabilité de cette dame et son enfant et leur besoin urgent d'hébergement, au risque que leur état de santé ne s'aggrave".

Created : jeudi 10 octobre 2019 14:41 Categories : Actualités | Actualités locales | Société Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | centre d'hébergement | solidarité | solmiré
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.