Anesthésiste de Besançon : Fin de la garde à vue ce matin

Il apparaît notamment qu’un petit garçon de 4 ans a failli perdre la vie, après deux arrêts cardiaques lors d’une opération en février 2016 des amygdales. Il avait été réanimé par le Dr Péchier.

Anesthésiste de Besançon : Fin de la garde à vue ce matin

Le docteur Frédéric Péchier est toujours en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Besançon. Elle doit se terminer ce jeudi matin. Depuis mardi, il est appelé à s’expliquer sur une quarantaine d’incidents médicaux, qui pourrait lui être imputés, « dont quinze ont été mortels ».

Selon son avocat, ces chiffres sont exagérés. Il apparaît notamment qu’un petit garçon de 4 ans a failli perdre la vie, après deux arrêts cardiaques lors d’une opération en février 2016 des amygdales. Il avait été réanimé par le Dr Péchier.

Selon le journal « Le Parisien », Frédéric Péchier nie toute implication. Il devrait être déféré ce jeudi devant un juge d’instruction, avant une possible mise en examen pour de nouveau cas d’empoisonnement. Ce jeudi après-midi, le Procureur de la République de Besançon tiendra une conférence de presse sur cette affaire.

Created : jeudi 16 mai 2019 05:02 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.